Ici et là - 1er novembre 2013

Bombance à la carte

Novembre fait la cour aux foodies : en plus des menus à prix doux mitonnés dans 125 restos pour célébrer Montréal à table (jusqu’au 11 novembre, mtlatable.com) et des balades culinaires en formule 5 à 7 qui revisitent les fourchettes et anecdotes de quatre quartiers (jusqu’au 9 novembre, bit.ly/HoINLK), le Festin de Babette convie les cinéphiles à un fastueux banquet sous la gouverne de Monique Giroux, en hommage au film éponyme de Gabriel Axel (1er novembre, festindebabette.ca). De quoi se bâtir un élégant menu à faire rougir Rabelais.

Programmation complète, tarifs et lieux.

 

Nocturne autochtone

Le premier vendredi de novembre se fait nocturne au Musée d’art contemporain : des artistes de l’exposition Beat Nation - sur l’identité et la culture autochtones modernes - s’unissent le temps d’une soirée musique. Accompagné de la chanteuse Sylvia Cloutier, le DJ inuit Madeskimo remixera des chants de gorge traditionnels (20 h), tandis que Jackson 2Bears ira d’une performance rythmée au tambour (21 h). En parallèle aux prestations, le collectif MASSIVart animera un atelier de sérigraphie (18h) avant la causerie bilingue tenue par le conservateur de l’exposition, Mark Lanctôt, en compagnie d’artistes (19 h). Enfin, pour ceux qui souhaiteraient flâner en toute quiétude dans les méandres de Beat Nation, sachez que les portes du musée sont ouvertes jusqu’à 23 h.

De 17 h à 23 h au 185, rue Sainte-Catherine Est. 12 $. 514 847-6226

 

Clichés seventies

Le meilleur des années 70 : c’est ce que fait revivre l’exposition itinérante de photos documentaires Déclic 70, en mode renaissance après avoir été présentée en 2011 à la Galerie [sas]. Quelque 80 clichés noir et blanc signés par 11 photographes québécois émérites (dont Claire Beaugrand-Champagne, Clara Gutsche, Michel Campeau et Gabor Szilasi) replongent dans le Québec d’avant - et, surtout, dans un engagement social porté à l’époque par les collectifs de photographes.

Jusqu’au 29 novembre au Centre culturel de Verdun, 5955, rue Bannantyne. Gratuit.

 

Glisse boréale

Pour entamer (déjà !) la saison blanche à nos portes, la Forêt Montmorency ouvre ce vendredi sa petite piste (1,5 km) de ski de fond sur neige artificielle dans le joli cadre de la réserve faunique des Laurentides. Pour s’éviter l’aller-retour dans la journée, on peut dormir dans les chalets sur place - et, pourquoi pas, s’offrir une randonnée matinale un peu frisquette dans les sentiers pédestres, qui débouchent parfois sur de spectaculaires paysages.

Info, tarifs et trajet : 418 656-2034

 

Griffé Rad Hourani

Après cinq ans de couture, le créateur canadien Rad Hourani présente un premier bilan. Quelques pièces réalisées de concert avec des artistes voisineront, au Centre Phi, son fameux veston interactif de même qu’une vidéo et une rétrospective de la démarche créative du couturier - lequel sera d’ailleurs en ville le 8 novembre pour une conférence (18 h, gratuit). Et ce n’est pas tout : à la demande de Hourani lui-même, Pierre Lapointe se produira seul au piano, en mode mélancolie et au beau milieu de l’expo, le soir du 14 novembre (21 h, 40 $).

Jusqu’au 30 novembre au 407, rue Saint-Pierre. 514 225-0525

À voir en vidéo