Ici et là

À la lettre: Ces jours-ci, le Centre de design de l'Université du Québec à Montréal s'intéresse à la graphie des lettres dans son exposition La Typographie animée. On présente le travail du designer graphique parision Philippe Apeloig et de la Montréalaise Judith Poirier, lauréate de plusieurs prix en design graphique et professeure à l'École de design. De A à Z, les deux designers repassent les 26 lettres, formes iconiques à la base de notre écriture et de notre système de communication, pour se les réapproprier dans une expo où l'imprimé est mis à l'honneur par l'affiches et la vidéo. À voir jusqu'au 19 avril prochain. 514 987-3395, www.centrededesign.com.

Comme Da Vinci

Elle s'est promenée de par le monde et voilà qu'elle se pose en terre montréalaise pour quelque temps. L'exposition Leonardo da Vinci: l'homme, l'inventeur, le génie présente l'héritage de cet homme qui possédait l'une des plus grandes capacités cérébrales de tous les temps. Les visiteurs peuvent voir 60 prototypes et modèles d'inventions et de conceptions reproduits à l'échelle, inventions parmi les plus innovatrices de De Vinci, dont plusieurs font toujours partie de notre quotidien. Pour une fois, les gens pourront non seulement observer mais aussi manipuler plusieurs de ses réalisations. Ouvert ce Vendredi saint et le lundi de Pâques au Centre d'exposition de Montréal, au 5e étage du Centre Eaton. www.expodavinci.ca.

Un monde d'étiquettes

L'artiste Josette Villeneuve s'inspire du vêtement recyclé pour créer ses oeuvres mais son dada, dans l'exposition Un monde à raccommoder III présentée à la TOHU, c'est l'étiquette de ces bouts de tissu. Avec ces étiquettes, piquées sur des vêtements confectionnés un peu partout sur le globe, elle crée des mosaïques uniques derrière lesquelles elle pose un regard critique sur la société d'aujourd'hui. Parmi les oeuvres, on trouve une imposante mappemonde de 457 cm sur 274, composée de plus de 7000 étiquettes épinglées sur toile de coton, où se côtoient les Made in Bangladesh et Hecho en Cuba. À Montréal jusqu'au 4 mai, www.tohu.ca.

Shane, le western

Le Lab synthèse de la rue Beaubien, à Montréal, poursuit ce week-end de Pâques ses lundis cinématographiques avec la présentation de Shane, le célèbre western de George Stevens réalisé en 1953. Ancrée dans son temps, l'aventure met en scène Alan Ladd dans le rôle d'un étrange étranger qui débarque un jour dans un coin reculé du Far West pour mieux y bouleverser son existence et celle de ses contemporains. Ambiance mystérieuse, coups de feu en rafales, images texturées et rayures sur bobines sont bien sûr au rendez-vous de cet événement convivial et hors normes, pour cinéphiles avertis seulement. www.labsynthese.com.

À voir en vidéo