Ici et là

Archi-Fictions
Au cours des deux prochaines années, six villes imaginaires voyageront dans toute l'île de Montréal afin de raconter leur histoire en images et en mots. Première escale: la salle de diffusion de Parc-Extension (421, rue Saint-Roch), où l'exposition Archi-Fictions de Montréal - Six villes invisibles inventées et racontées par... s'installe jusqu'au 21 janvier 2007.

Cette exposition itinérante, organisée par la galerie d'architecture Monopoli, est le fruit du travail de six architectes jumelés à autant de romanciers et plonge les visiteurs dans un univers urbain imaginaire qu'on peut contempler, lire et écouter dans un espace organisé comme un salon de lecture. Entrée libre. On peut visiter les Archi-Fictions du vendredi au dimanche de 13h à 17h et du mardi au jeudi de 13h à 20h. Tél: 514 872-6131.

Guignolée
Offrir un jouet ou un livre à un enfant à qui la vie n'a pas fait de cadeau, c'est ce que propose encore une fois cette année la Guignolée du Dr Gilles Julien, parrainée par Christian Bégin. Les dons d'argent, qui permettront à l'organisme Assistance d'enfants en difficulté d'offrir aux enfants du quartier Hochelaga-Maisonneuve des séjours dans des camps de vacances, des cours ou d'autres activités, sont aussi chaudement encouragés. On peut apporter son don demain, entre 9h et 17h, au 1600 de la rue Aylwin, à Montréal, et le remettre au père Noël lui-même! www.guignoleedrjulien.org.

Toucher l'invisible
La galerie de la Société des arts technologiques (SAT) permet aux curieux de toucher l'invisible jusqu'au 15 janvier 2007. La première exposition de la SAT[Galerie], composée de six installations interactives, est gratuite et permet aux visiteurs de revoir leur interprétation de la circulation et de l'immobilité, de la pensée et de la matière, du temps et de l'espace. L'exposition suédoise Touching The Invisible reflète le travail accompli au Smart Studio, un groupe dont les recherches sont orientées vers les nouvelles fusions entre l'art, la science et la technologie. www.sat.qc.ca, Tél: 514 844-2033.

L'a b c d'une bédé
Les bédéphiles devraient apprécier. Alors que le deuxième tome de Magasin Général (Casterman) vient de paraître dans les espaces commerciaux consacrés au neuvième art, les auteurs, Régis Loiselle et Jean-Louis Tripp, ont décidé de lever le voile sur les dessous de leur oeuvre. Comment? En exposant les planches originales à l'origine de cette suite attendue qui plonge une nouvelle fois le lecteur dans le Québec rural des années 30. Présenté jusqu'au 15 février prochain à la Galerie Attakus, le fruit de cette construction à quatre mains d'une bande dessinée devrait permettre aux spécialistes et à ceux qui ne le sont pas d'appréhender la prouesse technique qui traverse cette oeuvre, dont la profondeur s'avère aussi reliée en couleur qu'encadrée et exposée en noir et blanc. Galerie Attakus, 5333, rue Casgrain, Montréal.