Sécurité et interceptions routières

L’article 636 du Code de la sécurité routière permet aux policiers de faire des interceptions sans motif pour obtenir des renseignements sur des individus. Ce type d’intervention peut parfois soulever des questions de profilage racial. Elle peut toutefois sauver des vies, selon Stéphane Wall, superviseur retraité du SPVM. L’équipe du Devoir est montée à bord de son véhicule pour mieux comprendre ce qui peut motiver certaines interceptions routières.

Pour en savoir un peu plus, consultez notre enquête sur le profilage racial et les interceptions routières, menée par les journalistes Améli Pineda et Stéphanie Vallet: