La dent sucrée des Québécois

Les Québécois n’ont pas toujours raffolé du sirop d’érable. Cet attrait pour le « sucre du pays » a pris son envol surtout après la Conquête de 1759-1760. Le journaliste et historien Jean-François Nadeau nous raconte cette longue histoire d’amour qui fut aussi à une certaine époque, en quelque sorte, une déclaration d’indépendance.