Le témoignage d'Anna Quinn

Photo:
«J’étais complètement déconnectée, je pleurais, je tremblais, moi je ne voulais pas qu’on appelle la police», se souvient la jeune femme, victime de violence conjugale, qui a finalement pris tout son courage en avril 2019 pour porter plainte contre son ex-conjoint, qu’elle avait quitté quelques semaines plus tôt. 

Consultez la suite du dossier

Le témoignage d'Anna Quinn

Le témoignage d'Anna Quinn

«J’étais complètement déconnectée, je pleurais, je tremblais, moi je ne voulais pas qu’on appelle la police.»