Ordre des arts et des lettres: ce qui inspire Brigitte Haentjens

La femme de théâtre Brigitte Haentjens
Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir La femme de théâtre Brigitte Haentjens

Prenant prétexte des 25 ans du Conseil des arts et des lettres du Québec, Le Devoir vous invite dans l’imaginaire de quatre artistes dont le travail exemplaire a permis de faire rayonner le Québec tout en marquant durablement la création cette année. Nous le faisons par la petite porte de l’inspiration, ce mystérieux sésame qui ouvre aux œuvres dans le secret d’une alchimie propre à chacun.

En entrevue avec Jean-François Nadeau, deux hommes et deux femmes se racontent. Aujourd'hui, c'est au tour de la femme de théâtre Brigitte Haentjens, qui fête ses 20 ans cette année à la tête de Sibyllines.

Suivront dans les prochains jours l’écrivain Rodney St-Éloi; la chorégraphe multidouée Zab Maboungou (également interprète, philosophe, écrivaine, conférencière et pédagogue); et le passeur de musique et cœur palpitant du Village en chanson de Petite-Vallée, Alan Côté.

 


Ce quatuor fait partie d’un contingent plus large de 17 artistes qui recevait ce lundi l’Ordre des arts et des lettres du Québec à l’Espace orange de l’Édifice Wilder Espace Danse, à Montréal. De grandes pointures celles-là aussi, comptant aussi bien des artistes, que des enseignants, des gestionnaires culturels et des mécènes.

Ont reçu le titre de Compagne ou Compagnon des arts et des lettres du Québec lundi, outre notre quatuor : Daniela Arendasova, Michel Marc Bouchard, Céline Dion, André Dudemaine, Françoise Faucher, Serge Fiori, Paul-André Fortier, Suzanne Lebeau, Nadia Myre, Alain Paré, Peter Simons, Pierre Thibault et Kim Thúy, recevront le titre de Compagne ou Compagnon des arts et des lettres du Québec.