Mini-concert en pleine salle de rédaction à 13h cet après-midi. Le jeune violoncelliste Stéphane Tétreault était venu faire une entrevue et une séance de photos, pour un article prévu dans notre édition de samedi.

Lundi dernier, Le Devoir publiait un article de Christophe Huss (Violoncelle - Un Stradivarius de plus de 6 millions émigre au Québec) qui expliquait que Stéphane Tétreault venait de prendre possession d'un Stradivarius de 1707, évalué à plus de six millions de dollars, grâce à l'aide d'une mécène.

Devant les employés du Devoir émerveillés Stéphane Tétreault s'est installé sur une chaise droite, jouant trois pièces avec le fameux Stradivarius, deux de Bach et une de Massenet. Nous offrons le son à nos lecteurs et lectrices...

Stéphane Tétreault au Devoir

Première suite pour violoncelle seul de Bach
Sarabande de la première suite de Bach
La Méditation de Thaïs de Massenet


Lecteur html5 pour iPhone, iPad et navigateurs compatibles