Roger Federer gagne pour la huitième fois à Bâle, sa ville natale

Le Suisse Roger Federer s’est imposé contre Juan Martin Del Potro.
Photo: Fabrice Coffrini Agence France-Presse Le Suisse Roger Federer s’est imposé contre Juan Martin Del Potro.

Paris — Roger Federer a remporté pour la huitième fois le tournoi de sa ville natale, Bâle, en triomphant en trois sets serrés 6-7 (5/7), 6-4, 6-3, de l’un de ses grands rivaux, l’Argentin Juan Martin Del Potro, le dernier homme à l’avoir battu, en quart de finale de l’US Open en septembre.

Le no 2 mondial, âgé de 36 ans, avait déjà pris sa revanche sur l’Argentin (19e), en demi-finale du Masters 1000 de Shanghai, là aussi en route vers le titre. Cette victoire-là est d’autant plus savoureuse qu’il a toujours mis un point d’honneur à briller devant les siens. C’est avec Halle (9) et Wimbledon (8) l’endroit où il s’est le plus souvent imposé.

S’il mène désormais 18 à 6 contre Del Potro, le Suisse a souvent peiné contre le Sud-Américain après sa première défaite-surprise, en finale de l’US Open en 2009. La « Tour de Tandil » s’était même permis de le battre chez lui à Bâle en finale à deux reprises, en 2012 et 2013.

Le match de dimanche, souvent de très haut niveau, n’a pas fait exception à la règle. Federer a cédé la première manche après un gros combat et a même eu un break de retard dans le troisième set avant de faire la différence en prenant tous les risques (40 coups gagnants à 26 au total).

C’est le septième titre du champion helvétique cette saison (et le 95e de sa carrière) après l’Open d’Australie, Indian Wells, Miami, Halle, Wimbledon et Shanghai. Il n’avait plus fait une telle moisson depuis 2007 (8 titres).

« Tu es dans une forme fantastique, j’espère être dans une forme pareille à ton âge, mais je n’y crois pas trop », l’a salué l’Argentin lors de la remise des trophées.

Federer a toutefois décidé de faire l’impasse sur le Master 1000 de Paris-Bercy (encadré), qui commence lundi, pour se consacrer au Masters de Londres (du 12 au 19 novembre, pour lequel Del Potro reste en course).


Federer ne participera pas au Masters 1000 de Paris-Bercy

Paris — Le duel rêvé entre Roger Federer et Rafael Nadal n’aura pas lieu à Paris-Bercy : le Suisse, soucieux de ménager son organisme à 36 ans, a annoncé aux organisateurs qu’il ne viendrait pas. Cette décision n’est pas une surprise. Le champion helvétique sélectionne rigoureusement les épreuves auxquelles il participe cette saison pour allonger au maximum son exceptionnelle carrière. C’est là l’un des secrets de son extraordinaire saison. Il a notamment fait l’impasse sur toute la saison de terre battue et sur Roland-Garros (pour la deuxième année d’affilée). Ce forfait réduit presque à néant la possibilité pour lui de doubler Nadal et de terminer l’année à la première place mondiale. Mais le Suisse ne cachait pas qu’il n’y croyait plus guère depuis la victoire de l’Espagnol à l’US Open en septembre.