Hassoun Camara prend sa retraite

Hassoun Camara s’interpose de manière spectaculaire pour priver du ballon Luke Boden, du FC Orlando City, lors d’un match au stade Saputo le 7 septembre 2016.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Hassoun Camara s’interpose de manière spectaculaire pour priver du ballon Luke Boden, du FC Orlando City, lors d’un match au stade Saputo le 7 septembre 2016.

Le vétéran défenseur Hassoun Camara a décidé de prendre sa retraite du soccer professionnel après un séjour de sept saisons avec l’Impact de Montréal, dont les six dernières en MLS.

Camara âgé de 33 ans, conclut sa carrière en MLS avec sept buts et huit mentions d’aide en 134 matchs, dont 124 au sein de la formation partante, et 10 979 minutes de jeu.

Il termine au premier rang dans l’histoire du club en MLS pour les départs et les minutes de jeu, au deuxième rang pour les matchs joués et à égalité au neuvième rang pour les passes décisives. Il a disputé sept matchs des séries éliminatoires de la MLS, dont six comme partant, et 616 minutes de jeu.

Camara a été nommé le joueur défensif de l’année de l’Impact en 2016, après avoir raté la saison 2015 en raison d’une blessure au genou. Il avait alors fait un retour en force en récoltant deux buts et deux passes décisives en 27 matchs et 2249 minutes de jeu, dont 26 départs.

Originaire de la banlieue parisienne et maintenant bien établi à Montréal, le joueur d’origine sénégalaise s’était joint à l’Impact en 2011 et avait été nommé joueur par excellence de l’équipe lors de son unique saison en NASL, avant de faire le saut en MLS.

« C’est avec beaucoup d’émotion que j’annonce la fin de ma carrière de joueur professionnel, a déclaré Camara dans le communiqué de l’équipe. Tout au long de mon parcours avec l’Impact, j’ai vécu de grands moments qui resteront à jamais gravés dans mon coeur. »

« J’ai également découvert et aimé une ville que je considère maintenant comme la mienne. Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux qui m’ont accompagné dans cette aventure extraordinaire, et tout spécialement les partisans du club, avec qui j’ai eu une relation très particulière. »