Enquête sur la FIFA: un ex-dirigeant argentin accusé de corruption se suicide

Buenos Aires, Argentine — Un ex-dirigeant du gouvernement argentin s’est suicidé après qu’on l’eut accusé d’avoir accepté des pots-de-vin dans un procès américain portant sur la corruption au football international. Jorge Delhon, un avocat qui a oeuvré au sein de l’administration de l’ex-présidente de l’Argentine Cristina Fernandez, s’est tué mardi en se jetant devant un train à Buenos Aires. Un membre du gouvernement de la province de Buenos Aires a confirmé le décès. Cette personne n’a pas pu être identifiée puisqu’elle n’était pas autorisée à discuter de l’affaire. Au cours de son procès à new York, le spécialiste de marketing sportif Alejandor Burzaco a déclaré à un juge qu’il avait dépensé des millions de dollars en pots-de-vin auprès de Delhon et Pablo Paladino en échange de droits de télédiffusion de matchs de soccer. Paladino travaillait pour une émission de télévision produite par l’État, Futbol para Todos (Le Football pour tous), qui télédiffusait des rencontres.