Benzema s’occupe du Honduras

Des partisans heureux ont laissé exploser leur joie dimanche, après le troisième but de l’équipe de France, qui a battu le Honduras 3 à 0 pour son entrée en scène au Mondial brésilien. Ils étaient réunis à Montréal au bistro marseillais Le Massilia et ont enfin pu tourner la page d’un Mondial sud-africain catastrophique en 2010. Les Bleus avaient atteint la finale de la Coupe du monde il y a huit ans en Allemagne.
Photo: Michaël Monnier Le Devoir Des partisans heureux ont laissé exploser leur joie dimanche, après le troisième but de l’équipe de France, qui a battu le Honduras 3 à 0 pour son entrée en scène au Mondial brésilien. Ils étaient réunis à Montréal au bistro marseillais Le Massilia et ont enfin pu tourner la page d’un Mondial sud-africain catastrophique en 2010. Les Bleus avaient atteint la finale de la Coupe du monde il y a huit ans en Allemagne.

L’attaquant Karim Benzema a marqué deux buts et a été à l’origine d’un troisième qui a été confirmé par la nouvelle technologie sur la ligne de but pour permettre à la France de battre le Honduras 3-0 dimanche lors de son premier match à la Coupe du monde de soccer 2014.

 

Cette victoire convaincante est un soulagement pour les Bleus qui, avec une équipe de hauts salariés, n’avait pas été en mesure de gagner un seul match en Afrique du Sud en 2010, dans un tournoi notamment marqué par une grève des joueurs de la sélection nationale.

 

« Gagner 3-0 à la Coupe du monde n’est pas facile, a déclaré le sélectionneur Didier Deschamps. Les joueurs devraient savourer ce moment, il n’y a rien de mieux. »

 

Benzema a touché la cible sur un penalty juste avant la mi-temps après que Wilson Palacios eut écopé son deuxième carton jaune de la rencontre pour avoir frappé Paul Pogba par derrière.

 

Alors que le Honduras, l’équipe réputée la plus faible du groupe E, devait se débrouiller avec 10 joueurs, la France a poursuivi sa domination et Benzema a mis la table pour le deuxième filet de la rencontre à la 48e minute — le premier à être confirmé par la technologie sur la ligne de but à la Coupe du monde.

 

La frappe de Benzema a touché le poteau droit et le ballon est revenu vers le gardien Noel Valladeres qui a légèrement fait dévier le ballon dans sa propre cage. Grâce à la technologie qui a confirmé que le ballon avait bel et bien traversé la ligne, l’arbitre Sandro Ricci a accordé le but malgré les protestations des Honduriens.

 

Benzema a ensuite conclu sa journée de travail en enfilant son deuxième but à la 72e minute d’une puissante frappe dans la surface. « C’est ma première Coupe du monde et je crois que nous sommes tous satisfaits de ce résultat, a affirmé Benzema. C’était très important pour nous de remporter cette rencontre. »

 

Le gardien français Hugo Lloris n’a pas eu à toucher au ballon avant la 31e minute et il n’a reçu aucun tir de toute la rencontre.

 

La France a été menaçante dès le début alors que Blaise Matuidi et Antoine Griezmann ont tous les deux frappé la barre transversale avant la 30e minute.

 

Le seul point décevant pour les amateurs français s’est produit avant même le début du match alors que l’hymne national du pays n’a pas résonné dans le stade de Porto Alegre en raison d’un problème technique, ce qui signifie qu’ils n’ont pu chanter La Marseillaise. La FIFA a indiqué qu’une panne du système audio était survenue et qu’on travaillait à en trouver la cause.


Par Chris Brummitt