Autre médaille pour Lindsey Vonn

Lindsey Vonn a récolté sa deuxième médaille des Jeux olympiques de Vancouver, samedi, lors du super-G féminin - mais de couleur différente que la première. Trois jours après avoir décroché l'or en descente, l'Américaine de 25 ans s'est contentée du bronze. Son chrono de 1:20,88 l'a laissée à 0,74 seconde de l'Autrichienne Andrea Fischbacher (1:20,14) et à 0,25 seconde de la Slovène Tina Maze (1:20,63).

Vonn était la grande favorite du super-G puisqu'elle a terminé parmi les trois premières dans chacune des cinq épreuves du super-G de la Coupe du monde de ski alpin cette saison. Elle est déjà assurée du Globe de cristal de la discipline, avec deux épreuves à faire.

La 17e skieuse à s'élancer, Vonn a pris le premier rang provisoire avec une descente mieux contrôlée que les concurrentes précédentes. Fischbacher et Maze ont toutefois profité de conditions améliorées sur un parcours difficile pour reléguer l'Américaine à la dernière marche du podium.

Le Canada a connu une autre journée décevante alors qu'Emily Brydon a chuté en milieu de parcours et que Britt Janyk a perdu beaucoup de temps quand elle a fait le grand écart, haut dans les airs, après un saut. Brydon, de Fernie, en Colombie-Britannique, s'est légèrement blessée à un genou. Janyk, de Whistler, a terminé 17e en 1:22,89 à 2,75 secondes de la tête.

Les Etats-Unis ont maintenant mérité sept médailles à ces Jeux dans les épreuves alpines. Vonn, Bode Miller et la surprenante Julia Mancuso en comptent deux chacune. Samedi, Mancuso s'est contentée du neuvième rang en 1:21,50, à 1,36 de la gagnante. Pas moins de 15 skieuses n'ont pu compléter le tracé.

Une forte proportion des concurrentes ont connu des ennuis sur un parcours rendu difficile par des virages serrés, dont certains immédiatement avant et après un saut. Le super-combiné des hommes suivra dimanche, puis ce sera le début des épreuves techniques, mardi, avec le slalom géant masculin.

Veronika Bauer absente

Veronika Bauer ne sera pas de la finale des sauts en ski acrobatique prévue mercredi. La Torontoise a terminé au 15e rang des qualifications, samedi, après avoir raté son deuxième saut. Bauer, qui a été absente presque toute la saison de la Coupe du monde alors qu'elle se remettait d'une commotion cérébrale, était troisième après un premier saut convaincant qui lui a valu 94,47 points. Mais elle a complètement bousillé son deuxième saut, pourtant plus facile, et une note de 65,99 lui fera rater la finale par moins de deux points.