Les Ducks égalent les chances face aux Predators

Le centre Andrew Cogliano et le gardien John Gibson, des Ducks d'Anaheim, célèbrent leur victoire.
Photo: Mark Humphrey Associated Press Le centre Andrew Cogliano et le gardien John Gibson, des Ducks d'Anaheim, célèbrent leur victoire.

Nashville — Corey Perry a été crédité du but gagnant après 10:25 de jeu en prolongation et les Ducks d’Anaheim ont gaspillé une avance de deux buts avant de vaincre les Predators de Nashville 3-2, jeudi, lors du quatrième match de la finale de l’Association Ouest.

Perry a tranché quand son lancer décoché à partir du coin de la patinoire a dévié contre le bâton du défenseur des Predators P.K. Subban avant de franchir la ligne des buts. La LNH avait d’abord accordé le but à Nate Thompson, qui luttait avec Subban devant le filet.

Les Ducks ont mis fin à la séquence de 10 victoires des Predators devant leurs partisans en séries éliminatoires, en plus de créer l’égalité 2-2 dans la série.

Le match no 5 sera présenté samedi, à Anaheim.

Rickard Rakell et Nick Ritchie ont aussi marqué pour les Ducks, qui ont pris les devants 2-0 avant d’ouvrir la porte aux Predators en accumulant les punitions en troisième période.

Subban et Filip Forsberg, avec 34,5 secondes à faire en temps réglementaire, ont orchestré la remontée des Predators.

Gibson a repoussé 32 lancers. À l’autre bout de la patinoire, Pekka Rinne a effectué 33 arrêts.

Les Ducks dominants en première

Les Ducks ont outrageusement dominé leurs rivaux en première période, ayant l’avantage 14-2 au chapitre des tirs au but. Cependant, ils ont déjoué Rinne une seule fois, quand Rakell a décoché un puissant lancer frappé à 11:30. Rinne a été battu du côté du bloqueur.

Les Predators ont joué avec plus de mordant au retour du vestiaire. Gibson a toutefois fermé la porte, frustrant notamment Forsberg en s’étirant de tout son long.

Ritchie a ensuite freiné l’élan des locaux en creusant l’écart à 10:22. Un revirement en zone neutre a permis aux Ducks de contre-attaquer rapidement. Ritchie s’est ensuite servi du défenseur des Predators Roman Josi comme écran avant de surprendre Rinne à l’aide d’un tir haut du côté de la mitaine.

Les Predators ont connu leurs meilleurs moments en troisième période. Subban a finalement réduit l’écart avec 6:27 à faire, quelques instants après que les Ducks eurent écoulé une pénalité. Son tir de la pointe s’est faufilé à travers la circulation,.

Les défenseurs des Ducks Kevin Bieksa et Josh Manson ont ensuite écopé deux punitions dans un intervalle de 29 secondes, offrant un avantage à cinq contre trois aux Predators pendant 91 secondes. Les locaux n’ont pu en profiter, mais ce n’était que partie remise.

Forsberg a finalement semé l’hystérie au Bridgestone Arena dans la dernière minute de la troisième période, après que Rinne eut été remplacé par un attaquant supplémentaire. Un tir de James Neal a dévié haut dans les airs. Quand la rondelle est réapparue derrière le filet de Gibson, Viktor Arvidsson a rejoint Forsberg devant le filet. L’attaquant suédois s’y est pris par deux fois avant de battre Gibson.

Perry a toutefois permis aux Ducks de se racheter avant la fin.