Du vestiaire à la chambre des naissances

Kim St-Pierre va prendre congé de l'équipe canadienne de hockey féminin, cette année, parce qu'elle est enceinte.

St-Pierre se joint à un groupe de plus en plus important d'athlètes féminines qui ont l'intention de revenir à la compétition après avoir accouché. Celui-ci comprend également la spécialiste canadienne des haies Priscilla Lopes-Schliep.

La coéquipière de St-Pierre, Becky Kellar, a donné naissance à deux garçons, mais ça ne l'a pas empêchée de disputer des championnats du monde et des tournois olympiques.

St-Pierre a participé trois fois aux JO et fait partie de l'équipe canadienne depuis 1998. La gardienne de but de Châteauguay a notamment remporté la médaille d'or aux Jeux de 2002 à Salt Lake City.

Il y avait une époque où devenir enceinte signalait la fin de la carrière d'une athlète, mais ce n'est plus le cas. St-Pierre, 32 ans, a l'intention de revenir au hockey à l'occasion de la saison 2012-13.

«Je vais accoucher en février, et donc j'aurai quelques mois pour me remettre en forme, dans l'espoir de retrouver mon poste», a confié St-Pierre.

«Je crois qu'auparavant les athlètes avaient peur de tenter un retour après une grossesse, mais j'ai lu beaucoup de livres et de sites Internet à ce sujet, a confié St-Pierre. Si tu continues de t'entraîner durant la grossesse, je crois que ce sera ensuite plus facile de revenir. Je crois sincèrement que c'est possible, parce que d'autres l'ont fait auparavant.»