Verizon mise sur la NFL pour relancer Yahoo!

Verizon a racheté Yahoo! en juin pour 4,5 milliards de dollars, et l’a versé avec AOL dans une nouvelle entité baptisée Oath.
Photo: Paul Sakuma Associated Press Verizon a racheté Yahoo! en juin pour 4,5 milliards de dollars, et l’a versé avec AOL dans une nouvelle entité baptisée Oath.

New York — Verizon a conclu un partenariat avec la ligue professionnelle de football américain (NFL) pour la diffusion sur support mobile de ses matchs, qui seront désormais disponibles gratuitement sur Yahoo aux États-Unis, signe que l’opérateur téléphonique mise sur le portail qu’il a acheté en début d’année.

Il s’agit de la seconde reconduction d’un contrat initialement paraphé en 2010 et prolongé une première fois en 2013, qui prévoyait jusqu’ici l’exclusivité pour Verizon sur téléphone mobile.

L’opérateur téléphonique a renoncé à cette exclusivité mais a obtenu, en échange, que les matchs soient diffusés sur Yahoo ou Yahoo Sport et accessibles gratuitement à tous les utilisateurs mobiles (smartphones ou tablettes), quel que soit leur opérateur.

Verizon a racheté Yahoo en juin pour 4,5 milliards de dollars, et l’a versé avec AOL dans une nouvelle entité baptisée Oath.

À travers cet accord, il valorise son portail, qui vient de vivre plusieurs années difficiles avant son rachat, ne cessant de perdre du terrain sur les autres géants d’Internet, en premier lieu Google.

Le nouveau partenariat prendra effet en janvier 2018, selon un communiqué publié lundi, qui ne mentionne ni la durée, ni le montant du contrat. Sollicité, Verizon s’est refusé à tout commentaire sur le sujet.

Selon le Wall Street Journal, la transaction porterait sur 5 ans et 2,25 milliards de dollars au total.

Pour Lowell McAdam, p.-d.g. de Verizon, cité dans le communiqué, cet accord va offrir au contenu de la NFL « une échelle mobile massive ».

L’accessibilité aux matchs en direct depuis un support mobile, quel que soit l’opérateur, « va offrir à des millions de fans des moyens supplémentaires de suivre leur sport favori », a commenté le patron de la NFL, Roger Goodell, également cité dans le communiqué.

Depuis plusieurs années la NFL cherche à élargir son public en ouvrant la diffusion de ses matchs à de nouveaux canaux.

En 2016, elle avait conclu un accord avec Twitter portant sur la diffusion en accès gratuit de dix matchs de saison régulière le jeudi. Cette année, c’est le géant d’Internet Amazon qui a pris le relais, les dix rencontres étant accessibles aux abonnés de son offre Prime.

La ligue professionnelle de football américain a également annoncé, fin septembre, que des résumés de ses matchs seraient disponibles sur Facebook après chaque journée de championnat.

Ces initiatives doivent offrir à la NFL des relais de croissance et compenser le tassement des audiences, constaté ces deux dernières saisons.