Ambrosie ne voit pas de lien entre commotions et l’ETC

Ottawa — Le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, affirme qu’il n’y a pas suffisamment de preuves scientifiques établissant un lien entre les blessures à la tête au football et les maladies cérébrales. Ambrosie soutient qu’il « tient compte de toutes les preuves accumulées et la réponse est que nous ne savons pas » s’il y a un lien entre les commotions cérébrales et l’encéphalopathie traumatique chronique (ETC). La NFL a admis qu’il y a un lien, mais la LCF ne lui a pas emboîté le pas. « La relation de cause à effet n’est pas claire, c’est aussi simple que ça, a déclaré Ambrosie lors d’une conférence de presse tenue en marge de la Coupe Grey, dimanche.