Dopage russe à Sotchi: les lugeurs canadiens héritent d’une médaille de bronze

La lugeuse canadienne Alex Gough pendant la Coupe du monde de luge, le 9 décembre dernier à Calgary
Photo: Jeff McIntosh La Presse canadienne La lugeuse canadienne Alex Gough pendant la Coupe du monde de luge, le 9 décembre dernier à Calgary

Lausanne — L’équipe canadienne du relais en luge a finalement hérité d’une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Sotchi.

Cette bonne nouvelle est la conséquence de la disqualification d’athlètes russes dans la foulée d’allégations de dopage.

Il s’agit de la première médaille olympique du Canada en luge.

Les lugeurs Sam Edney, Alex Gough, Justin Snith et Tristan Walker ont fait partie du relais canadien qui avait fini à la quatrième position à Sotchi.

« J’ai envoyé un message texte à Sam aujourd’hui », a déclaré l’ancien lugeur canadien Jeff Christie, président de la Commission des athlètes du Comité olympique canadien.

Commentateur à la télévision à Sotchi, Christie a précisé qu’il croyait à l’époque qu’il assisterait à la première médaille du Canada en luge à Sotchi, mais les Canadiens ont terminé à un dixième de seconde du podium.

« C’est le gros problème du dopage dans le sport, a poursuivi Christie. Les gens disent :“Ne vous inquiétez pas, vous serez finalement récompensés d’une médaille.” Mais les athlètes vivent pour leur moment de gloire. Le moment n’y était pas. Nous devons recréer le moment pour eux.

« J’ai dit à Sam ce matin par texto,“Vas-y pour le double-double. La Corée s’en vient. Allez profiter de votre moment. Vous avez votre médaille maintenant. La pression d’obtenir une médaille a disparu. Maintenant, va chercher ton moment de gloire.”»

Le Comité international olympique a statué sur les 11 derniers des 46 cas de dopage et révélé qu’ils ont tous été disqualifiés des Jeux de Sotchi et suspendus à vie des futures éditions des Jeux olympiques.

De ces athlètes, dans cinq sports différents, on retrouve Albert Demchenko, médaillé d’argent en luge messieurs et dans l’équipe mixte de relais.

Un deuxième membre de l’équipe mixte, Tatiana Ivanova, a également été disqualifiée pour avoir pris part au système de dopage organisé.

Le Canada avait terminé au quatrième rang, derrière l’Allemagne médaillée d’or, la Russie et la Lettonie, qui grimpe d’une marche sur le podium.

L’Allemagne obtient la médaille de bronze de l’épreuve masculine tandis que l’Italie mérite l’argent.

Les fondeurs Nikita Kryukov, Alexander Bessmertnykh et Natalia Mateeva sont également disqualifiés, tout comme les bobeurs Liudmila Udobkina et Maxim Belugin et les patineurs de vitesse Ivan Skobrev et Artem Kuznetcov.

Jusqu’à présent, la Commission présidée par le Suisse Denis Oswald, membre du CIO a ouvert des procédures contre 46 athlètes russes. Au total, 43 athlètes ont été disqualifiés et trois cas ont été classés.