Les Cubs remportent la Série mondiale, une première en 108 ans

L'équipe de Chicago a mis fin à une disette de 108 ans.
Photo: Gene J. Puskar Associated Press L'équipe de Chicago a mis fin à une disette de 108 ans.
Cleveland — La plus longue malédiction, tous sports confondus, n’est plus. Après avoir souffert pendant 108 ans, les partisans des Cubs de Chicago peuvent finalement célébrer un autre triomphe de leur équipe en Série mondiale.

Les Cubs ont effacé un retard de 1-3 dans la série les opposant aux Indians de Cleveland en remportant le septième et dernier affrontement 8-7, en 10 manches, mercredi.

La troupe de Joe Maddon a bénéficié d’une poussée de deux points en 10e manche pour couronner une saison au cours de laquelle elle a signé 103 victoires, un sommet dans les Majeures.

Alors que Kris Bryant et Anthony Rizzo étaient sur les sentiers, Ben Zobrist a cogné un double qui a produit un point. Après qu’Addison Russell eut obtenu un but sur balles intentionnel, Miguel Montero a permis à son équipe d’ajouter à son avance en plaçant une balle en lieu sûr pour pousser Rizzo au marbre.

En fin de 10e manche, Rajai Davis a redonné espoirs aux Indians en réduisant l’écart à un point, mais Michael Martinez a été retiré sur un roulant au troisième but pour semer la déception au Progressive Field.

Les Cubs deviennent la première équipe depuis les Royals de Kansas City, en 1985, à combler un retard de 1-3 en Série mondiale et la première équipe depuis les Giants de San Francisco, en 2014, à remporter le septième match de la Série mondiale à l’étranger.