Hamilton seconde fois champion du monde

Lewis Hamilton
Photo: Hassan Ammar Associated Press Lewis Hamilton

Abou Dhabi — Le Britannique Lewis Hamilton a concrétisé son deuxième championnat de la F1 avec panache en remportant le Grand Prix d’Abou Dhabi, qui mettait un terme à la saison.

Son rival pour le titre et coéquipier chez Mercedes, Nico Rosberg, a connu un mauvais départ et n’a pas repris le dessus, terminant 14e.

Hamilton ajoutait donc à son titre de 2008. Il amorçait la course avec 17 points de plus que l’Allemand et devait finir premier ou deuxième pour rééditer.

« Champion du monde ! Je n’arrive pas à y croire. Merci tellement les gars », a crié Hamilton à la radio de son bolide, avant de célébrer avec un drapeau anglais à la sortie de sa voiture. Il a ensuite été rejoint par sa copine Nicole Scherzinger, qui était en larmes en l’embrassant, puis il a donné une grande accolade à ses mécaniciens.

Hamilton a gardé son casque pendant de longues minutes, semblant essuyer des larmes, alors qu’il réalisait ce qu’il a accompli en piste cette année. Le 33e gain de sa carrière lui a valu le titre par 67 points.

Hamilton a remporté 11 courses cette saison, incluant six des sept dernières. Rosberg a prévalu cinq fois, incluant le GP du Brésil au début du mois.

Son titre de 2008 lui avait aussi été accordé la dernière journée, alors qu’il avait devancé Massa par un seul point.

Rosberg détenait la pole et la consécration aurait pu être la sienne, s’il l’avait emporté et si Hamilton avait fini troisième ou plus bas. Cet espoir s’est toutefois envolé après trois secondes, le temps qu’il soit dépassé par Hamilton, qui partait deuxième.

Rosberg a paru figé au départ, tandis qu’Hamilton a démontré une accélération phénoménale.

« Je suis parti comme une fusée. C’était probablement mon meilleur départ à vie, a dit le Britannique. La voiture était fantastique. On l’a vraiment bien préparée pour la course. »

Le podium a été complété par le Brésilien Felipe Massa et le Finlandais Valtteri Bottas, alors que Williams a placé ses deux pilotes dans le top 3.

À voir en vidéo