Doublé canadien: l'or et l'argent aux soeurs Dufour-Lapointe

Krasnaïa Poliana — Le Canada a récolté ses deuxième et troisième médailles aux Jeux olympiques de Sotchi, gracieuseté des soeurs Justine et Chloé Dufour-Lapointe, médaillées respectivement de l’or et de l’argent à l’épreuve des bosses. L’Américaine Hannah Kearney, qui domine la discipline depuis cinq ans, a pour sa part obtenu la médaille de bronze.

«Je suis encore sous le choc, a d’abord lancé Justine dans la zone mixte. Je ne le réalise pas présentement, c’est fou.»

«Quand je suis arrivée en bas, j’ai vraiment senti que j’avais tout donné. J’étais agressive, souple, plus rapide. C’est ce que je voulais accomplir: être satisfaite de la façon dont j’avais skié.
[...] C’est ce que je voulais faire: hausser mon niveau à chaque descente et de finir avec une descente dont je serai satisfaite pour toujours.»

Quatrième à s’élancer en piste, Justine s’est exécutée, réalisant un parcours sans anicroche ponctué d’une vrille complète comme premier saut et d’un périlleux arrière solide en bas de piste.

Chloé a ensuite dévalé la pente. Un peu plus lente que Justine, elle a aussi reçu un peu moins de points pour ses sauts, dont son périlleux arrière avec croix de fer à son deuxième saut, la reléguant au deuxième rang.

Le bronze pour Kearney

Il ne restait plus que Hannah Kearney au sommet, les deux soeurs étant assurées d’une médaille. Il restait à en connaître la couleur.

Kearney, âgée de 27 ans, qui domine la discipline depuis cinq ans, n’a pas connu sa meilleure soirée. Elle qui avait déjà commis une erreur technique à sa première descente de la finale et elle a de nouveau fauté dans la dernière. De nouveau, c’est à l’atterrissage du premier saut qu’elle a connu des ennuis, ratant une bosse, ce qui a bien failli la faire chuter.

À compter de cette bourde, l’or et l’argent étaient dans la poche pour les deux soeurs, qui ont toutefois refusé d’y croire avant de voir le pointage de l’Américaine.

Celle-ci à reçu 21,49 points, quelques centièmes de moins que Chloé (21,66) et près d’un point de moins que la gagnante (22,44).

Dévastée, Kearney a eu bien du mal à franchir la zone mixte, pleurant à chaudes larmes.

La Japonaise Aiko Uemura, à ses cinquièmes et derniers Jeux, a terminé au pied du podium. Elle a été suivie de l’Australienne Britteny Cox et de l’Américaine Eliza Outtrim.

Les deux autres Canadiennes inscrites, Audrey Robichaud et Maxime Dufour-Lapointe — qui célèbrera son 25 anniversaire de naissance dimanche —, ont vu leur parcours s’arrêter en ronde des 12. Robichaud a pris le 10e rang, tandis que Maxime a terminé en 12e place. Seules les six premières avaient le privilège d’effectuer une troisième descente.

Par Frédéric Daigle
5 commentaires
  • Jean-Marie Francoeur - Inscrit 8 février 2014 14 h 45

    Bravo !

    Déjà qu'on était conquis par leur enthousiasme. Hier, la BBc a dressé un portrait très flatteur de ces trois "siblings". L'animatrice était émue, ce qui assez rare à cette institution.

    Bravo, encore bravo et merci à cette belle jeunesse.

  • Raymond Chalifoux - Inscrit 8 février 2014 16 h 12

    Et...

    Et elles sont belles, en plus!

  • Guy Desjardins - Inscrit 8 février 2014 18 h 11

    Toutes mes félicitations.

    Elles sont belles dans tous ce qu'ils font. Bravo et bonne chance pour les années futures.
    G.D.

  • Kevin Ouellet - Inscrit 8 février 2014 18 h 19

    À Audrey, Chloé, Justine et Maxime

    Pour votre détermination, votre audacité, vos descentes et également votre humilité exceptionnelles, mille fois bravo! Vous êtes inspirantes et méritez pleinement votre reconnaissance. :)

  • Carroll Roy - Inscrit 8 février 2014 21 h 28

    Elles étaient bien 4...

    Tout au long de la compétition, mon focus était sur les 4 as et non le trio.
    J'aurais tant apprécié qu'on rassemble aux soeurs Dufour-Lapointe, celle qu'on a oubliée, Audrey Robichaud, 10ième position au général. Elle méritait plus d'attention de la part des médias.
    Bravo à nos deux médaillées...