​Un «baiser de la victoire» symbolique

Photo: Agence France-Presse (photo) Yuri Kadobnov
Simple « baiser de la victoire » ou provocation? Qu’importe, la photo des deux coureuse russes Tatyana Firova et Kseniya Ryzhova, médaillées d’or au relais 4x400 mètres féminin, qui se sont embrassées samedi sur le podium, a fait le tour du monde. De quoi déplaire aux partisans de la loi anti-gais promulguée en juin en Russie.
6 commentaires
  • Josette Allard - Inscrite 19 août 2013 06 h 21

    Courage

    Dans ce pays neofaciste qu'est la Russie ces deus filles là ont fait preuve d'un grand courage.

    • Hélène Thompson - Abonnée 19 août 2013 09 h 17

      néo-fasciste? Vous exagérez pas un peu non?

    • Sylvain Auclair - Abonné 19 août 2013 10 h 11

      Pas vraiment, madame Thompson: glorification du peuple russe, contrôle étatique sur l'économie et les médias, culte du chef fort et unique, emprisonnement de l'opposition, traque des déviances... selon moi, tous les ingrédients y sont.

  • Jean Beaulieu - Inscrit 19 août 2013 13 h 55

    Un autre canular

    Encore du journalisme de propagande, qui provient apparament de skynews, mais que les médias occidentaux ont relayé sans se poser de question.

    Premièrement il suffit de visionner la scène sur youtube ( ?v=iiLQXQ9eWuU ) pour voir que c'est un baiser rapide de félicitation que les 4 femmes se donnent tour à tour, pas juste deux femmes. C'est commun en Europe.

    Deuxièmement ce n'est pas Tatyana Firova et Kseniya Ryzhova qui s'embrassent sur cette photo mais Yuliya Gushchina et Kseniya Ryzhova. Une simple recherche google sur Yuliya Gushchina me donne:
    "A month after her marriage Gushchina had surgery on her thigh in Moscow. “My husband was much more nervous than me,” Yuliya said". "My husband" qu'elle dit...

    Troisièmement les journalistes là-bas ont "oublié" de demander à ces 2 femmes si c'était un geste de protestation; en visionnant la vidéo ont peut se douter pourquoi, ils savaient que non.

    Le démenti Russe ultérieur n'y fait rien, bientôt on nous dira que si ces femmes démentent, c'est parce qu'elles sont terrifiées à l'idée de sortir du placard, et que c'était un baiser symbolique de protestation mais qui devait rester secret.

    • Pier-Paul Micheletti - Inscrit 19 août 2013 16 h 08

      Voyons donc qu'elles s'embrassent toujours ainsi les européennes qui gagne des compétitions... Montrez moi des références comme quoi c'est une célébration commune en europe... Faut vraiment être conspirationniste pour croire que ce geste n'était pas en protestation contre les nouvelles politiques du Kremlin qui défend toute promotion de l'homosexualité sorti il y a quelques semaines.

      Elles ont beau être hétérosexuelle, elle peuvent poser ce geste de défi évident pour montrer leur appuis au Gais/Lesbiennes.

      Et votre point numéro 3 est tout à fait inutile en connaissant le contexte socio-chronologique dans lequel il s'est fait. Si elle ne l'ont pas fait sciamment, c'est qu'elles n'ont pas ouvert de journaux depuis des mois et qu'elles sont déconnectés de toute la controverse concernant ces nouvelles politiques.

      Accuser SkyNews de désinformation ne tient tout simplement pas la route...

    • Jean Beaulieu - Inscrit 19 août 2013 16 h 58

      Le lien suivant est pourtant sans équivoque: http://www.youtube.com/watch?v=iiLQXQ9eWuU
      Elles se donnent toutes un petit bec rapide, pas un "french kiss".
      En France je voyais beaucoup de femmes marcher bras dessus, bras dessous sur la rue, le jour ou deux filles hétérosexuelles du bureau l'ont fait en marchant devant moi j'ai compris que c'était monnaie courante, (c'était il y a 15 ans). J'ai aussi vu très souvent des gymnastes roumaines et russes ( même parfois des hommes) s'embrasser après leur performance, sans compter ce cliché célèbre des années 70 où Brejnev embrassait Jimmy Carter sur la bouche pour le saluer.
      On peut dire beaucoup de choses contre cette loi mais le dernier sondage fait par une firme indépenante que j'ai vu donnait 76% d'appuis à la loi en Russie et 10% d'indécis. Les Russes sont plus conservateurs que les occientaux, c'est comme ça. La probabilité pour que ces quatre femmes aient voulu protester contre la loi par un bec de routine est faible.