Don Cherry refuse son doctorat honorifique à cause de la controverse

Le protagoniste de la chronique «Coach's Corner», en ondes chaque semaine durant l'émission Hockey Night in Canada de la CBC, Don Cherry.<br />
Photo: La Presse canadienne (photo) Le protagoniste de la chronique «Coach's Corner», en ondes chaque semaine durant l'émission Hockey Night in Canada de la CBC, Don Cherry.

Don Cherry a refusé le doctorat honorifique que souhaitait lui remettre le Collège militaire royal du Canada pour son soutien à des oeuvres caritatives et son appui aux militaires canadiens, a annoncé aujourd'hui l'université par voie de communiqué.

Le recteur de l'université a affirmé qu'il acceptait avec regret la décision du commentateur sportif.

Selon un porte-parole du Collège militaire royal de Kingston, en Ontario, M. Cherry aurait choisi de mettre une croix sur ce diplôme pour ne pas que la controverse fasse de l'ombre aux autres récipiendiaires d'un doctorat honorifique.

Il s'agit d'une décision personnelle de l'homme dans laquelle la direction du Collège ne s'est pas ingérée, a-t-il ajouté.

Au moins un des professeurs du collège s'opposait à la remise de ce diplôme honorifique.

Don Cherry présente une chronique hebdomadaire dans le cadre de l'émission Hockey night in Canada, diffusée sur le réseau anglais de Radio-Canada. Chaque fois vêtu d'un habit extravagant, il commente la performance des joueurs et le sujet de l'heure dans le monde du hockey.

Très populaire au Canada anglais, M. Cherry s'est souvent fait reproché ses critiques envers les joueurs francophones de la Ligue nationale de hockey.

Début octobre, le commentateur avait qualifié trois anciens joueurs de «vomissures» pour avoir dénoncé les bagarres sur la glace.

Les anciens joueurs Stu Grimson, Chris Nilan et Jim Thomson avaient laissé entendre que les bagarreurs de la LNH sont susceptibles de sombrer dans l'abus d'alcool ou d'autres drogues.
18 commentaires
  • tohi1938 - Inscrit 5 novembre 2011 15 h 46

    C'était la seule chose à faire!

    Et en plus, il en sortira grandi...
    Autrement dit, Don Cherry peut être bêtement mesquin et théatralement inepte, mais il est loin d'être borné!
    Go Habs go!

  • Clément Fontaine - Inscrit 5 novembre 2011 15 h 59

    Cherry Blossom

    Je trouvais assez ironique que l'on veuille remettre une telle distinction à une "personnalité" qui n'a manifestement aucune éducation et dont le quotient intellectuel doit être difficilement mesurable. Cependant, en renonçant à cet honneur, monsieur Cherry prouve qu'il a tout de même un peu plus de matière grise que le comité de sélection de la noble institution concernée.

  • Richard Deschenes - Inscrit 5 novembre 2011 16 h 03

    La ''cerise'' sur le sundae


    Peut-être que certains membres du Collège Militaire devrait faire la même réflexion.

    Mais il ne faut pas trop y compter n'est-ce pas car progressivement Harper infiltre toutes les organisations nationales de ses réformistes. Quel meilleur symbole de ce réformisme au pouvoir que ce Cherry rétrograde et oui borné mais avec encore quelques neurones intacts.

    Pauvre Canada!!!

  • Raymond Saint-Arnaud - Abonné 5 novembre 2011 16 h 22

    Au Sénat

    Harper va nommer Don Cherry au Sénat.

  • camelot - Inscrit 5 novembre 2011 16 h 35

    La vraie raison

    Du refus de monsieur La Cerise, c'est qu'en acceptant cette décoration honorifique, ses admirateurs ne lui auraient pas pardonné. Décoré, 'il ne ressemblerait plus à ces "Canadians" red neck, bornés, racistes et gueulards.