Plongeon - À 26 ans, Marie-Ève Marleau annonce sa retraite

Marie-Eve Marleau s'apprête à amorcer un nouveau chapitre de sa vie. Membre de l'équipe canadienne de plongeon depuis 2002 et olympienne à Pékin en 2008, la Québécoise de 26 ans a annoncé sa retraite à titre d'athlète de haute performance, hier.

La Lavalloise, qui s'est classée septième à la tour à l'occasion des Jeux olympiques Pékin, a indiqué que sa décision était prise depuis les derniers JO.

«J'ai atteint mon objectif en participant à la finale, a-t-elle noté. J'ai eu une belle carrière.

«C'est un peu bizarre d'être devant l'inconnu. Je me suis entraînée comme gymnaste ou plongeuse pendant 20 ans. Ma vie n'est plus pareille depuis à peine deux mois. Je ne me suis pas encore adaptée totalement à ce changement.»

Marleau s'est dif fière d'avoir réussi la meilleure performance de sa vie à sa seule participation à des Jeux olympiques.

«J'étais au bord du ravin. Je me suis même qualifiée de justesse pour la demi-finale. Je n'aurai jamais été autant émotive que pendant les Jeux. J'avais le coeur gros lorsque je regardais les épreuves de synchro», a noté Marleau, en faisant allusion au fait qu'Emilie Heymans et elle n'ont pas réussi à se qualifier pour les JO de Pékin en duo, même si elles étaient les favorites au Canada. «Mais j'ai fini par en tirer une grande satisfaction.»

«Marie-Eve était une compétitrice constante qui était un exemple et qui a amené un certain niveau de maturité au sein de l'équipe nationale, a déclaré le chef principal technique de Plongeon Canada, Mitch Geller.» En tant que plongeuse au niveau individuel, elle était très fiable et elle a terminé sa carrière avec une grande performance à Pékin.»

Marleau a par ailleurs remporté 15 médailles à l'épreuve du 10 m synchro en compagnie d'Emilie Heymans sur la scène internationale — quatre d'or, six d'argent et cinq de bronze. Le duo a raflé l'or dans cette discipline à l'occasion des Jeux panaméricains de 2003 et 2007.