Jeux paralympiques - Valérie Grand'Maison récolte sa troisième médaille d'or

Valérie Grand’Maison a nagé hier en 58,87 secondes pour améliorer sa marque mondiale précédente de 59,57 établie aux Championnats du monde 2006.
Photo: Agence Reuters Valérie Grand’Maison a nagé hier en 58,87 secondes pour améliorer sa marque mondiale précédente de 59,57 établie aux Championnats du monde 2006.

Pékin — Valérie Grand'Maison, de Montréal, a remporté sa troisième médaille d'or en établissant un deuxième record du monde avec une victoire au 100 m libre féminin pour la déficience visuelle, hier, en natation aux Jeux paralympiques.

Le Canada a récolté trois autres médailles d'or, hier, alors que les Québécois Chantal Petitclerc et Dean Bergeron ont remporté leurs courses respectives en fauteuil roulant. Lauren Barwick a complété le tableau canadien des médailles d'or en compétitions équestres.

Grand'Maison a nagé en 58,87 secondes pour améliorer sa marque mondiale précédente de 59,57 établie aux Championnats du monde 2006 quand elle avait gagné cinq médailles d'or. Chelsea Gotell, d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse, a décroché la médaille d'argent avec un record personnel de 1 min 0,26 s et Kirby Cote, de Winnipeg, a terminé quatrième en 1 min 02,95 s.

«Une des principales raisons de mes succès à ces Jeux est la manière dont je me comporte aux Jeux, a dit Grand'Maison, âgée de 19 ans, qui participe à ses premiers Jeux paralympiques. Je mange et je me repose correctement et je ne me laisse pas déranger par des distractions. Je suis pas mal nerveuse pour les courses, mais la foule a été absolument merveilleuse.»

Gotell a obtenu sa troisième médaille de la compétition pour porter le total du Canada en natation à neuf médailles.

Au 100 m dos féminin dans la catégorie de handicap S7, Brianna Nelson, de Calgary, et Laura Jensen, de Fort St. John, en Colombie-Britannique, ont terminé respectivement sixième et septième. Drew Christensen, de New Westminster, en Colombie-Britannique, a terminé huitième au 100 m dos masculin S8.

L'entraîneur de l'équipe nationale canadienne Craig McCord, de Vancouver, est satisfait des performances de l'équipe canadienne de natation. «Nous nageons au niveau auquel nous nous attendions, a dit McCord. Le monde a fait un grand pas en avant à ces Jeux. Des temps qui auraient remporté des médailles il y a quatre ans ne vous qualifient même pas pour des finales cette année, donc nous avons vraiment amélioré nos performances. Nous avons aussi 11 nouveaux venus dans l'équipe et nous voyons beaucoup de records personnels, donc cela augure bien pour les Jeux de 2012.»

Victoire serrée

Au 100 m en fauteuil roulant féminin pour les paraplégiques, Petitclerc a dû venir de l'arrière pour remporter sa première médaille d'or à ces Jeux, en 16,17 secondes. Wenjun Liu, de Chine, a terminé deuxième en 16,20 et sa compatriote Hongjiao Dong a terminé troisième en 16,24.

«Je ne suis pas habituée à venir de l'arrière, a dit Petitclerc, âgée de 38 ans. Je suis simplement heureuse d'avoir surmonté la pression quand j'ai vu qu'elles étaient devant. Mon départ n'a pas été excellent. Mais je voulais obtenir une médaille d'or à ma première course parce que j'ai une semaine vraiment occupée devant moi.»

Il s'agit de la 17e médaille paralympique en carrière pour Petitclerc, le plus fort total par un athlète Canadien, et elle doit aussi participer aux 200, 400, 800 et 1500 mètres plus tard cette semaine. Petitclerc a balayé les médailles d'or de ces cinq épreuves aux Jeux paralympiques 2004.

Une heure auparavant, au 200 m masculin en fauteuil roulant pour les quadriplégiques, Bergeron a réussi un record des Jeux en 30,81 secondes pour obtenir la victoire et son neuvième podium paralympique en carrière.

Beat Bosch, de Suisse, a terminé deuxième en 31,41 et Peth Rungsri, de Thaïlande, troisième en 32,07. André Beaudoin, de Montréal, a aussi obtenu un meilleur temps personnel cette saison en 32,07, mais a été classé quatrième après que les officiels aient étudié la photo-finish.

«Je suis vraiment très heureux de ma performance, a dit Bergeron. J'étais très concentré sur cette compétition. C'était la première fois que je courais sur cette piste et j'étais un peu nerveux, mais j'ai eu un bon départ.»

Dans la finale du 400 m féminin en fauteuil roulant T53, Illana Duff, de Saskatoon, a battu son record canadien établi dans la ronde préliminaire de mardi en 58,93 et s'est classée sixième.

À Hong Kong, Barwick a remporté l'épreuve de dressage style libre grâce à un score de 72,778. Elle a devancé la Britannique Felicity Coulthard et l'Allemande Britta Naepel.

«C'est un résultat phénoménal parce que j'ai commencé à conduire le cheval [Maile] il y a seulement quatre jours, a confié l'athlète de Langley, en Colombie-Britannique. Elle souffrait d'une forte fièvre et d'une infection aux poumons.»

En basketball en fauteuil roulant, l'équipe canadienne masculine a signé une quatrième victoire d'affilée, 75-48 contre le Japon.

Chez les femmes, l'équipe nationale féminine s'est relevée de sa défaite contre le Japon mardi, défaisant facilement la Chine 62-44.

Après quatre jours de compétitions, le Canada totalise 15 médailles, dont six d'or. La Chine domine le classement général avec 77 médailles, dont 24 d'or. La Grande-Bretagne, avec 43 médailles dont 21 d'or, occupe le deuxième rang, devant les États-Unis, qui ont accumulé 34 médailles, dont 15 d'or.