Ski alpin - Gerg enlève la descente de Lake Louise

Lake Louise, Alberta - L'Allemande Hilde Gerg a remporté hier la descente de Lake Louise, comptant pour la Coupe du monde féminine de ski alpin, pendant que Mélanie Turgeon inscrivait une décevante 31e position.

Gerg a dévalé la pente en 1 min 33 s 72, devançant de deux dixièmes de seconde la Française Carole Montillet, championne olympique de la discipline. L'Américaine Kirsten Clark est montée sur la troisième marche du podium.

Gerg, âgée de 27 ans, a signé la 17e victoire de sa carrière en Coupe du monde, la deuxième cette saison après sa victoire dans le super G d'Aspen, le week-end dernier.

Victime d'une chute, l'Américaine Lindsey Kildow a été évacuée vers un hôpital.

Turgeon, l'une des skieuses les plus rapides en première partie de parcours, a commis une faute qui lui a enlevé tout espoir de réaliser une bonne performance. Elle s'est finalement contentée d'un chrono de 1 min 36 s 51, à plus de deux secondes des trois premières.

«Ça s'est passé après les 40 premières secondes, à cause d'une faute de carre, a précisé Turgeon. L'espace d'une fraction de seconde, j'ai dû prendre une décision: je finissais ma saison ou je finissais ma course. J'ai décidé de finir ma course, alors j'ai freiné pour ne pas aboutir dans le filet de sécurité.»

La skieuse de Québec, qui a réalisé le troisième temps lors de la dernière descente d'entraînement jeudi, se sent néanmoins d'attaque pour la deuxième descente du week-end, qui aura lieu aujourd'hui, et l'épreuve du super G de demain.

«C'est certain que je suis déçue, mais je me dis que j'ai été victime d'une malchance. Lors des 40 premières secondes, j'avais un bon feeling, tout allait très bien, et c'est là-dessus que je me base pour la descente de demain. Je garde mes énergies pour le reste du week-end», a conclu celle qui avait pris le quatrième rang l'an dernier lors de la deuxième descente à Lake Louise.

Les autres représentantes canadiennes ont également enregistré des résultats modestes. Christina Risler, de Whistler, a fini au 48e rang (1 min 37 s 89), Emily Brydon, de Fernie, en Colombie-Britannique, au 49e (1 min 37 s 96), Geneviève Simard, de Val-Morin, au 50e (1 min 37 s 99), Sophie Splawinski, de Montréal, au 52e (1 min 38 s 12), et Kelly Vanderbeek, de Kitchener, en Ontario, le 53e (1 min 39 s 69).

Anne-Marie Lefrançois, de Charlesbourg, victime d'une chute lors de la dernière descente d'entraînement jeudi, n'a pas pris le départ.

Une seconde descente est prévue aujourd'hui et un super G demain.