Devils 5, Canadien 4 - La descente aux enfers se poursuit

Martin Brodeur a fait face à 20 lancers et José Théodore, à 27.
Photo: Martin Brodeur a fait face à 20 lancers et José Théodore, à 27.

Eeat Rutherford — La descente aux enfers se poursuit pour le Canadien qui a plié l'échine 5-4 contre les Devils du New Jersey au Continental Airlines Arena, hier. Patrik Elias a connu une soirée du tonnerre à son deuxième match depuis son retour au jeu, marquant deux fois en plus d'amasser deux passes.

Le trio que le Tchèque a complété en compagnie de Scott Gomez et de Brian Gionta a totalisé huit points. Gomez a obtenu un filet et il en a préparé deux autres, et Gionta a récolté une passe.

Viktor Kozlov et le défenseur Brian Rafalski, qui a de plus amassé deux aides, ont été les autres buteurs des Devils (18-18-5), qui ne sont plus qu'à un point du Tricolore au classement dans l'Est.

Accusant un retard de trois buts après deux périodes, le Canadien (18-15-6) a mis du piquant en troisième. Les filets de Michael Ryder, son 18e de la campagne, et d'Andrei Kostitsyn, inscrits en début de période, ont fait 5-4. Comme c'est arrivé très souvent depuis le début de sa mauvaise séquence, l'équipe n'a pu aller chercher le gros but avant la fin.

Ryder a cogné à la porte du filet de Martin Brodeur dans la dernière minute.

Les troupiers de l'entraîneur Claude Julien ont donc subi un quatrième revers d'affilée, un septième dans leurs 10 dernières rencontres.

Saku Koivu et Chris Higgins ont été leurs autres marqueurs.

Devant les filets, Brodeur a fait face à 20 lancers et José Théodore, à 27. Le but de Koivu dès la 11e seconde après la mise au jeu initiale a pavé la voie à une folle période, au terme de laquelle les Devils menaient 3-2.

Pour une fois que le Canadien amorçait un match du bon pied, Elias a tôt fait de freiner leur élan en répliquant à 1:03. La frappe d'environ 25 pieds du Tchèque a changé de trajectoire après avoir effleuré la lame du bâton de Craig Rivet.

Rivet a aussi joué de malchance sur le troisième but des Devils, voyant la rondelle bifurquer sur son patin gauche à la suite de la passe transversale que Gomez destinait à Brian Gionta, au cours d'une supériorité numérique. Alex Kovalev a écopé une pénalité pour avoir retenu en zone offensive.

Entre ces deux buts, Kozlov avait fait mouche d'un lancer haut décoché du même endroit que celui d'Elias. Théodore est vite tombé sur ses genoux.

Higgins a rétréci l'écart à 17:41, profitant d'une belle manoeuvre de Jan Bulis, qui lui a refilé la rondelle du revers après avoir coupé vers le centre en entrée de territoire.

Les Devils ont pris l'initiative de la rencontre au deuxième vingt, en marquant deux fois au moment où on s'apprêtait à décerner une pénalité au Canadien.

La première fois, à 7:44, Elias a complété le bel échange avec ses coéquipiers Gomez et Gionta. Sur la séquence, le CH a fait un changement laborieux près de son banc qui a permis à Elias d'y aller d'un puissant tir des poignets.

La deuxième fois, à 10:05, Elias s'est défait de Rivet, qui venait de l'accrocher en zone neutre, avant de servir une superbe passe à Rafalski qui s'est avancé dans l'enclave.