Hockey - Une année faste pour les recrues de la LNH

Tomas Plekanec, no 35, s’est habilement débarrassé d’Eric Lindros, des Maple Leafs de Toronto, lors du match pré-saison du Canadien samedi à Montréal.
Photo: Agence Reuters Tomas Plekanec, no 35, s’est habilement débarrassé d’Eric Lindros, des Maple Leafs de Toronto, lors du match pré-saison du Canadien samedi à Montréal.

Sidney Crosby ne sera pas la seule recrue de qualité dans la Ligue nationale. Au contraire, les bonnes recrues sont plus nombreuses que jamais étant donné qu'on doit aussi compter celles qui seraient normalement entrées dans la ligue lors la saison perdue à cause du lock-out. Ces jeunes auront acquis un an d'expérience de plus.

Alexander Ovechkin, le premier choix au repêchage de la cuvée 2004, est parmi ceux-là. À 20 ans, il a passé les quatre dernières saisons dans la ligue d'élite russe et on le dit prêt pour la LNH depuis deux ans.

Il a tout pour lui, la taille, la vitesse, les habiletés, mais il se retrouve chez les Capitals de Washington, une formation démunie que tout le monde destine aux bas-fonds du classement.

Il y a aussi Thomas Vanek, un Autrichien qui a joué son hockey junior et collégial en Amérique du Nord, et qui a marqué 40 buts la saison dernière à Rochester dans la Ligue américaine.

«Il est probablement le joueur le plus doué, à tous les niveaux, que j'ai jamais vu», a été jusqu'à dire de lui l'entraîneur Lindy Ruff, des Sabres de Buffalo.

Ryan Suter, le fils de Bob qui a gagné la médaille d'or miracle des Jeux de 1980, est un défenseur dont on dit qu'il possède aussi tous les atouts. Il a également connu une bonne saison 2004-05 dans la Ligue américaine, à Milwaukee. Il semble prêt à entreprendre la saison à Nashville.

À Atlanta, les Thrashers ont décidé depuis longtemps de confier le poste de gardien no 1 au Finlandais Kari Lehtonen, deuxième choix du repêchage de 2002. À Chicago la saison dernière dans la Ligue américaine, il a présenté une moyenne d'arrêts de ,929.

À Ottawa, Brandon Bochenski fait des «flammèches» dans un trio complété par Jason Spezza et Dany Heatley. Il a même un tour du chapeau à sa fiche en matchs préparatoires.

Parmi les jeunes nés en 1985, il faudra aussi avoir à l'oeil Jeff Carter, le gros ailier des Flyers de Philadelphie qui a gradué avec les Phantoms pour les séries éliminatoires et dominé tous les compteurs de la Ligue américaine en menant sa nouvelle équipe au championnat. Comme Crosby, ce joueur de 20 ans sera entouré de solides vétérans.

Le défenseur Dion Phaneuf, des Flames de Calgary, a été considéré le meilleur espoir professionnel du hockey junior majeur canadien au cours des deux dernières années passées avec les Rebels de Red Deer. Lui aussi semble avoir tous les talents, dont la robustesse.

«Il a tout ce qu'il faut à un défenseur pour jouer dans la Ligue nationale», a noté son nouveau coéquipier Roman Hamrlik.

Chez le Canadien, Tomas Plekanec, qui a mené les compteurs des Bulldogs d'Hamilton la saison dernière et été choisi le joueur par excellence du match des étoiles de la Ligue américaine, et Chris Higgins, décrit comme «solide des deux côtés de la patinoire», ont aussi attiré l'attention.

Tout comme le tout jeune Guillaume Latendresse, du moins dans sa cour!