Grand enthousiasme des médias et du public envers Latendresse

Claude Julien refuse de s'emballer au sujet de Guillaume Latendresse. Mais l'entraîneur du Canadien dit comprendre l'enthousiasme que le jeune homme de Sainte-Catherine suscite auprès des médias et du public.

«Il démontre plein de belles choses», a noté Julien après avoir soumis sa troupe à un entraînement hors glace hier. «Je comprends les médias de réagir comme ils le font. Ils peuvent se le permettre. L'entraîneur, lui, se doit de demeurer prudent. Dans le cas de Latendresse, on veut prendre la bonne décision afin de lui assurer une bonne carrière. À 18 ans, c'est très délicat.»

Julien a quand même hâte de voir le jeune attaquant se frotter à des joueurs plus aguerris. «La compétition va devenir de plus en plus féroce. Va-t-il se comporter aussi bien?», a-t-il demandé.

Julien va lui donner toutes les chances de réussir. À Toronto, Latendresse jouera en compagnie de Mike Ribeiro et Pierre Dagenais.

Latendresse semble garder les deux pieds sur terre. Il dit avoir rapidement tourné la page après sa performance de deux buts et une passe contre Tampa Bay. Mais pas son entourage, sa famille, ses amis.

«Ça braillait dans les estrades, a-t-il dit. Je suppose que je ne réalise pas tout ce qui m'arrive. Je me contente juste de le vivre.»

En regardant Latendresse, Ribeiro se revoit faisant ses premiers pas chez le Canadien. «Quand je suis arrivé à Montréal, José [Théodore] s'est occupé de moi. Il était déjà passé par là. Maintenant, c'est à mon tour de prendre Guillaume sous mon aile», a indiqué Ribeiro, un jeune vétéran de 25 ans.

Ribeiro est convaincu que la direction va prendre la bonne décision dans son cas. «Ça dépend beaucoup de la situation de l'équipe, dit-il. Un jeune de 18 ans se doit de jouer. On ne peut pas le limiter à cinq minutes par match. Ça lui enlèverait toute sa confiance. J'avoue que le Canadien aura une décision difficile à prendre si Guillaume continue de jouer aussi bien.»

Ribeiro a eu l'occasion d'évoluer en compagnie de Latendresse lors des matchs simulés à Pierrefonds.

«Il est gros et fort et il patine bien. Il affiche aussi beaucoup de maturité pour son âge. On va maintenant voir comment il se comporte sur la route. On devrait affronter une meilleure équipe à Toronto. Et surtout un meilleur gardien», a insisté le centre du Canadien.