Coupe Rogers - Clijsters et Myskina en demi-finales

Anastasia Myskina
Photo: Agence Reuters Anastasia Myskina

Toronto — Kim Clijsters et Anastasia Myskina ont été les deux premières à atteindre les demi-finales de la coupe Rogers à Toronto.

L'affrontement entre Amélie Mauresmo, deuxième tête de série, et Nadia Petrova (6) était interrompu par la pluie en milieu d'après-midi et le dernier match de quart de finale opposant Justine Henin-Hardenne (9) à Nicole Vaidisova devait être disputé en soirée.

Clijsters (7) a surclassé Flavia Pannetta (14) 6-0, 6-1 tandis que Myskina (9) a éliminé Gisela Dulko 6-4, 7-5 même si elle a dû jouer avec une épaisse attelle pour supporter une cheville foulée la veille au cours du deuxième set de son match contre Shinobu Asagoe.

Myskina avait alors quitté le terrain boitant et en larmes mais était revenue compléter sa victoire de 7-6 (5), 7-5 avec une cheville bandée. La joueuse russe a subi des traitements jusqu'à 23 heures jeudi puis de nouveau hier matin avant son match. Le tournoi torontois a déjà perdu sept des 20 joueuses les mieux classées au monde pour cause de blessure ou de maladie, dont Maria Sharapova qui était la favorite.

«J'étais vraiment importunée pour effectuer certains mouvements mais pour d'autres c'était correct, a expliqué Myskina. Je ne pense pas que Gisela a joué de façon vraiment intelligente dans les circonstances et ce fut un gros avantage pour moi.Mon entraîneur m'a même dit que j'avais bien joué, a ajouté la joueuse russe avec un sourire. C'est vraiment quelque chose de nouveau et j'en suis heureuse.»

Myskina sait qu'elle n'aura pas la tâche aussi facile aujourd'hui contre Clijsters. «C'est une grande joueuse, a-t-elle dit de sa prochaine rivale. Elle bouge spécialement bien sur le court.» La Belge n'a eu besoin que de 41 minutes pour se qualifier, alors elle devrait être fraîche et pimpante contre une adversaire mal en point. «On essaie de ne pas penser à ça, a dit Clijsters. Il faut jouer son match sans se préoccuper de l'état de son adversaire.»