LCF - Jeremaine Copeland souhaite danser dans la zone de but des Alouettes

Jeremaine Copeland sait ce qui manque aux Alouettes de Montréal cette saison — lui-même! Et le meneur chez les receveurs de passes de la LCF cette saison souhaite effectuer des pas de danse dans la zone de but des Alouettes, aujourd'hui, à l'occasion de la visite de sa nouvelle équipe, les Stampeders de Calgary, au stade Percival-Molson.

«Oui, je crois que mes services leur [les Alouettes] manquent, a déclaré l'affable Copeland, hier. Je peux apporter une contribution sur le terrain qui est quelque peu différente des autres.»

«Quand je les regarde jouer, je remarque qu'ils n'ont pas le cran, le brin d'arrogance que l'équipe affiche habituellement à Montréal. Dès qu'on sautait sur le terrain, on s'attendait de gagner. C'était tout simplement comme ça ici. Je ne vois plus cette arrogance chez les Alouettes en ce moment.»

Les célébrations d'après-touché n'ont assurément pas la même flamboyance depuis le départ du chorégraphe-en-chef Copeland, qui a fait savoir qu'il allait exécuter sa dernière création s'il capte une passe de touché.

«J'avais pensé de ne pas danser dans ce stade, par respect pour les amateurs, mais si je ne danse pas je ne serais pas moi-même, a expliqué l'ancienne étoile de l'Université du Tennessee. J'ai donc mis au point quelques trucs. "Qui sait? Peut-être va-t-on nous huer".»

Gifle au visage

Les Alouettes (4-3) ont resserré le jeu en défense et ils ont remporté leurs deux derniers matchs, mais il est vrai que leur attaque aérienne n'est pas l'ombre de ce qu'elle était il y a un an.

Des quatre receveurs de passes qui ont amassé plus de 1000 verges de gains, seul le demi inséré Ben Cahoon est encore avec l'équipe et il est à l'écart du jeu en raison d'une fracture à un coude.

Copeland a joint les rangs des Stampeders à titre de joueur autonome. Thyron Anderson tente sa chance dans la NFL et Kwame Cavil a été échangé.

Pour les remplacer, les Alouettes ont fait l'acquisition du demi inséré Terry Vaughn des Eskimos d'Edmonton, en plus de miser davantage sur Kerry Watkins et Sylvain Girard. Le Canadien Dave Stala joue à la place de Cahoon.

L'entraîneur des Alouettes, Don Matthews, était un fan de Copeland, mais il estime que l'équipe peut se tirer d'affaires avec le vétéran Vaughn.

«On n'a pas obtenu Terry Vaughn afin de combler la perte de Copeland, a dit Matthews. On tente d'utiliser au maximum les atouts des joueurs qu'on a sous la main. On mise certainement sur un type d'athlète différent à cette position.»

Entre les saisons 2001 et 2004, Copeland et Cahoon étaient les cibles de prédilection du quart-arrière Anthony Calvillo, et les Alouettes ont pris part deux fois au match de la Coupe Grey, l'emportant en 2002. Copeland a dominé la ligue en 2003 avec des gains de 1757 verges en captant 99 passes.

Les Alouettes l'ont laissé aller au terme de la saison dernière parce qu'il exigeait d'avoir le même salaire que Cahoon — environ 200 000$ par saison.

«Ce qu'on m'a offert n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais, a confié Copeland. Ce n'était pas beaucoup plus que l'année précédente.»

«C'était comme recevoir une gifle au visage», a-t-il ajouté.

Copeland domine la LCF avec une récolte de 624 verges en 35 attrapés, en plus d'avoir réussi trois touchés. Les Stampeders (3-4) ont subi, à leur dernière sortie, une défaite de 39-31 aux dépens des Lions de la Colombie-Britannique, ayant commis cinq revirements.

Le garde québécois Paul Lambert, qui souffre d'un claquage, manquera à l'appel dans le camp des Alouettes. Luke Fritz le remplacera du côté gauche et Dave Mudge, acquis dernièrement, sera partant du côté droit.