Saku Koivu signe pour un an avec le Canadien

Le Canadien a réussi à s’entendre avec son capitaine Saku Koivu, hier. Koivu célébrait ici un but avec Yan Perreault, lors de la saison 2003-2004.
Photo: Agence Reuters Le Canadien a réussi à s’entendre avec son capitaine Saku Koivu, hier. Koivu célébrait ici un but avec Yan Perreault, lors de la saison 2003-2004.

Montréal — Saku Koivu n'estime pas que son association avec le Canadien va nécessairement prendre fin à l'issue de la prochaine saison même s'il n'a pu conclure une entente de longue durée avec l'équipe.

Le capitaine a finalement accepté, hier, l'offre qualificative du Tricolore en vue de la prochaine saison, au salaire de 3,42 millions $ US, de sorte qu'il pourrait obtenir le statut de joueur autonome sans compensation au terme de la saison 2005-06.

Le Canadien a également annoncé, hier, la mise sous contrat de l'attaquant Marcel Hossa.

En vertu de la nouvelle convention collective de la LNH, Koivu et le Canadien pourront recommencer les négociations après le 1er janvier.

En conférence téléphonique depuis la Finlande, le joueur de centre âgé de 30 ans a dit ne pas savoir ce que l'avenir lui réserve puisqu'il n'a pas véritablement été question de contrat de longue durée au cours des pourparlers. «Au début de l'été, j'envisageais de négocier un contrat à court ou à long terme, a-t-il admis. Mais plus j'y pensais, plus l'idée de signer pour une seule saison faisait son chemin.»

«On ne sait pas comment les choses vont évoluer avec le nouveau contrat de travail et je ne voulais pas que les négociations traînent en longueur, a-t-il expliqué. Finalement, les deux parties sont à l'aise avec la situation. Ça nous donne un an pour voir comment ça va aller et pour se reparler.»

Interrogé à savoir s'il se sent désiré par le Canadien, le Finlandais a répondu dans l'affirmative tout en prenant soin de répéter qu'il ne sait pas ce qui va arriver. «Je ne peux pas voir dans le moment ce qui pourrait nous empêcher de conclure une entente de longue durée», a-t-il ajouté.

Cela dit, il sait que la possibilité est réelle qu'il quitte l'équipe pour laquelle il joue depuis son arrivée dans la LNH. «Je suis à Montréal depuis 10 ans et c'est ici que je veux jouer et que je rêve de gagner la coupe Stanley, a-t-il dit. Mais pour la première fois de ma carrière, je devrai penser à mon avenir», a-t-il par la suite laissé tomber.

Choix de premier tour du Canadien en 1993 (21e au total), Koivu a participé à 497 matchs de la LNH en saison régulière, totalisant 398 points (120 buts, 278 aides). Il a de plus récolté 34 points en 40 matchs éliminatoires (13 buts, 21 aides). En 2004-2005, il a évolué avec le TPS Turku, sa ville d'origine en Finlande. Il a amassé 16 points en 20 matchs (huit buts, huit aides). L'année précédente, il avait terminé au troisième rang des marqueurs du Canadien avec 55 points en 68 matchs (14 buts, 41 aides). Lauréat du trophée Bill Masterton en 2002, Koivu a agi comme capitaine de l'équipe au cours des cinq dernières saisons.

Hossa

Hossa, âgé de 23 ans, a joué pour la formation de Mora, dans la Ligue nationale de la Suède en 2004-2005. Il a récolté 24 points en 48 matchs (18 buts, 6 aides).

En 2003-2004, l'attaquant originaire de Ilava, en Slovaquie, a terminé au 5e rang des marqueurs des Bulldogs de Hamilton dans la Ligue américaine avec 40 points en 57 matchs (18 buts, 22 aides). Il a également participé à 15 matchs avec le Canadien (1 but, 1 aide).