John LeClair rejoint Crosby et les Penguins

Toronto — Les Penguins de Pittsburgh ont poursuivi leur métamorphose, hier, en mettant sous contrat le vétéran attaquant John LeClair, qui rejoint ainsi une équipe de plus en plus puissante.

En 873 matches en carrière dans la LNH avec les Flyers de Philadelphie et le Canadien de Montréal, LeClair totalise 382 buts et 379 passes pour un total de 761 points.

«John est un gros attaquant de puissance qui s'est révélé un marqueur éprouvé et constant, a révélé le directeur général des Penguins, Craig Patrick. Sa présence renforce davantage le groupe d'attaquants que nous avons réuni à Pittsburgh.» LeClair a obtenu 23 buts et 32 passes en 76 matches avec les Flyers en 2003-04.

Par ailleurs, les Blackhawks de Chicago ont misé sur l'expérience d'une façon différente lundi, ajoutant à leur personnel d'instructeurs un champion olympique de patinage de vitesse. L'Américain Dan Jansen, vainqueur du 1000 mètres aux Jeux olympiques de Lillehammer en 1994, a été nommé instructeur de patinage.

Jansen a fait partie de l'équipe olympique américaine à quatre reprises (1984, 1988, 1992, 1994) et il a été admis au Panthéon de la renommée des sports olympiques des Etats-Unis en 2004. Il a remporté 46 titres de la Coupe du monde et plus de 75 médailles sur le circuit de la Coupe du monde en carrière.

Le défenseur Eric Brewer des Blues de St. Louis a accepté l'offre qualificative de l'équipe. Les Blues ont acquis Brewer, qui a représenté le Canada aux Jeux olympiques de 2002, dans l'échange qui a envoyé le défenseur vedette Chris Pronger aux Oilers d'Edmonton.

Forsberg fixe la cible

Autrement, de passage à Philadephie hier , Peter Forsberg a dit souhiater procurer aux Flyers de Philadelphie le championnat qu'Eric Lindros a été incapable de leur fournir. Forsberg, qui a accepté un contrat de 11,5 millions $ pour deux saisons il y a quelques semaines, était de passage à Philadelphie, hier, et il a revêtu le chandail des Flyers pour la deuxième fois.

Il en avait arboré un pour la première fois après que l'équipe l'eut réclamé au premier tour de la séance de repêchage de 1991, mais il n'a jamais joué avec les Flyers. «Je me suis assuré cette fois de faire inclure une clause de non-échange dans l'entente afin qu'ils ne puissent pas se débarrasser de moi», a lancé Forsberg à la blague.

Forsberg a été impliqué dans la transaction qui a amené Lindros à Philadelphie en 1992. Les Flyers ont cédé Forsberg aux Nordiques de Québec, quatre autres joueurs, deux choix de repêchage, et un montant de 15 millions $ US.

Lindros n'a pas répondu aux attentes à Philadelphie, finissant par se quereller avec les dirigeants qui l'ont envoyé chez les Rangers de New York en 2001. Pendant ce temps, Forsberg se hissait au rang de supervedette de la LNH et qu'il gagnait la coupe Stanley deux fois avec l'Avalanche du Colorado.

«Notre objectif sera de gagner la coupe, a claironné le Suédois. Personnellement, je ne me préoccupe de ce qu'on dit ou écrit à notre endroit. On devra se serrer les coudes comme groupe et centrer tous les efforts sur notre objectif. C'est long une saison de hockey et plusieurs choses doivent bien fonctionner.»

Le directeur général des Flyers, Bob Clarke, est tout sourire depuis la mise sous contrat de Forsberg. «Il est le meilleur joueur que cette organisation a eu depuis plusieurs années, a dit Clarke. Dans le moment, on a une super équipe. On verra bien en novembre si c'est le cas, mais on est très emballés d'avoir Peter avec nous. On souhaite qu'il soit le morceau du casse-tête qu'il nous manquait.»

Forsberg, âgé de 32 ans, montre une fiche de 216 buts et de 525 passes pour 741 points en 580 rencontres.