Soccer - L'Impact l'emporte devant une foule record à Québec

Québec — Les amateurs de soccer de Québec ont enfin vu des buts, hier, à l'occasion du match annuel de l'Impact dans la Vieille Capitale.

Le onze montréalais, qui disputait le cinquième match de saison régulière de son histoire dans la région de Québec, a profité d'un but tardif de Mauro Biello, encore lui, pour vaincre les Islanders de Porto Rico 2-1 devant une foule record au PEPS de l'Université Laval.

Malgré le temps incertain, l'affrontement a été disputé devant 12 128 spectateurs, la plus imposante foule pour un match de l'Impact à Québec.

Biello a enfilé son septième but en neuf matchs à la 89e de jeu, alors que la marque était de 1-1, gracieuseté de Lars Lyssand (55e) et Caleb Norkus (78e). S'amenant vers le filet pendant que son coéquipier David Fronimadis effectuait un centre, le capitaine de la formation montréalaise a profité d'une collision entre le gardien des Islanders Dan Kennedy et un défenseur pour récupérer le ballon et l'enfiler au-dessus de Kennedy.

«Ça fait du bien de pouvoir compter un but dans les dernières minutes pour tous ces spectateurs qui étaient venus voir le match, a déclaré Biello. Nous avons mis de la pression dans les 10 dernières minutes de jeu, et c'était excellent de pouvoir marquer et faire que les gens puissent retourner chez eux contents.»

Jusqu'ici, les amateurs de Québec n'avaient pas été tellement gâtés puisque les joueurs montréalais n'avaient marqué que deux buts au total lors des rencontres jouées sur le gazon artificiel du PEPS en 2002 (1-0), 2003 (0-0) et 2004 (1-0). En 1996, sur le gazon naturel au Patro de Charlesbourg, l'Impact avait battu les Rhinos de Rochester 2-0.

«Grâce à Mauro, nous avons eu la vie sauve sur un terrain qui nous donne un peu de fil à retordre parce que nous n'y sommes pas habitués», a noté le gardien Greg Sutton, qui a signé sa 61e victoire dans l'uniforme montréalais et ainsi battu le record de Paolo Ceccarelli pour le plus grand nombre de triomphes en carrière avec l'Impact.

«C'est un record que je suis content d'avoir en poche parce que ça faisait un petit moment que je l'attendais, cette 61e victoire, a dit Sutton. C'est bien de pouvoir passer à autre chose.»

Biello devra quant à lui attendre à mercredi, au Complexe sportif Claude-Robillard, pour devenir le tout premier joueur à atteindre le cap des 20 000 minutes de jeu dans l'uniforme de l'Impact. Utilisé comme réserviste, il a remplacé Carlos Garcia à la 61e minute de jeu, s'il bien qu'il se retrouve avec 19 992 minutes de jeu au compteur.

Lyssand a enfilé le premier but du match, son premier dans l'uniforme de l'Impact, à la 55e minute de jeu. Charles Gbeke a redirigé un relais d'Antonio Ribeiro sur réception vers Lyssand alors que celui-ci était en pleine course dans la zone de réparation.

Les Islanders ont toutefois égalé les chances à 78e, quand Norkus a fait dévier un corner tiré par Sebastian Rozental tout juste avant que Sutton ne puisse saisir le ballon.

C'était la première fois en cinq matchs disputés dans la Vieille Capitale que l'Impact accordait un but à l'adversaire. La formation montréalaise est invaincue à Québec (4-0-1) et n'a toujours pas subi la défaite contre les Islanders (5-0-1) depuis l'arrivée de cette équipe dans le circuit, l'an dernier.

La victoire permet à la troupe de l'entraîneur Nick DeSantis de s'assurer de terminer le week-end au sommet du classement.

Il s'agissait du premier match d'une série de deux rencontres contre les Islanders. Les deux équipes se retrouveront ce mercredi au Complexe sportif Claude-Robillard.