Jeux olympiques de 2012 - Paris veut impressionner le CIO

Paris — Trente-huit disciplines représentées, 20 terrains de démonstration, des dizaines de vedettes du sport français mobilisées: à un mois et un jour de l'attribution des Jeux olympiques d'été 2012, le comité de candidature de Paris a adressé, hier, un ultime et impressionnant message au CIO en transformant l'avenue des Champs-Elysées en stade olympique.

De Marie-José Pérec (athlétisme), triple championne olympique en 1992-1996, à Laure Manaudou (natation), médaillée d'or en 2004, en passant par David Douillet (judo) et Tony Estanguet (canoë-kayak), tous deux doubles champions olympiques, respectivement en 1996-2000 et en 2000-2004, il y avait du beau monde sur la «plus belle avenue du monde» pour cette démonstration de force.

Malgré un ciel menaçant et une température très inférieure aux moyennes saisonnières, une foule bon enfant s'est pressée devant les stands des 28 fédérations installés dans la nuit. À 16h, la mairie de Paris avançait le chiffre de 700 000 personnes présentes sur les Champs-Elysées, ce que ne confirmait pas la préfecture de police.

On pouvait admirer les sportifs mais aussi participer. Certains ont ainsi pu disputer des parties de volley-ball de plage sur le sable ou échanger des balles sur un court de tennis, voire piquer une tête dans un bassin de 200 mètres carrés. Pour cette grande fête populaire, qui devait se conclure en soirée par un concert gratuit sur le Champs-de-Mars, le public aura pu assister à des combats de boxe et de taekwondo, à des matches de football, de basket et de hockey sur gazon, à des concours de saut en hauteur et à la perche, à des démonstrations de saut d'obstacles, d'aviron, d'haltérophilie et de badminton. Sans oublier les animations de baseball, de tir à l'arc et de tennis de table.

«La population a répondu présente, c'est une manière de dire que la France a envie de ces Jeux», s'est félicitée Marie-José Pérec devant le succès de l'opération. Un avis partagé par Laure Manaudou, qui se mettait volontiers à la place des visiteurs: «Je pense que le fait de nager avec un champion olympique ou grand sportif, ça les motive, surtout sur les Champs-Élysée, c'est encore plus beau...»

Aujourd'hui, le CIO doit dévoiler le rapport de sa commission d'évaluation sur les cinq villes candidates. Outre Paris, Londres, Madrid, New York et Moscou espèrent aussi décrocher le gros lot.

***

Un million de Madrilènes dans la rue

Madrid — Plus d'un million de personnes ont participé hier aux festivités organisées dans les rues de Madrid pour soutenir la candidature de la capitale espagnole aux Jeux olympiques de 2012. La municipalité estimait à environ 1,3 million de personnes l'affluence à cette journée marquée par des démonstrations sportives, des concerts et feu d'artifice.

«Ce sera la meilleure manière de montrer au monde entier notre passion du sport et notre vocation à obtenir les Jeux olympiques», avait expliqué le maire de Madrid, Alberto Ruiz-Gallardon.La principale artère de la capitale espagnole, le boulevard de la Castellana, avait été fermée à la circulation pour permettre aux athlètes de faire la démonstration de leurs exploits sportifs au milieu des enfants, non loin de groupes de musique et de spectacles de clowns.

Le temps des festivités, trois des édifices les plus connus de Madrid avaient été illuminés aux couleurs des cinq anneaux olympiques. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu. Déployé sur la Castellana par 1500 volontaires, un drapeau de

2,5 km de long, présenté comme le plus grand du monde, s'est déchiré en deux. Il a rapidement été réparé et la fête s'est ensuite terminée dans la soirée avec un concert en plein air de la chanteuse pop Shakira.