Mondiaux 2005 - Montréal demande à ses élus d'acheter des billets

Le maire de Montréal, ville organisatrice des championnats du monde de natation (17 au 31 juillet), qui a du mal a vendre des billets pour l'événement, a demandé à ses élus municipaux d'acheter des places pour les remettre gratuitement aux «jeunes», révèle la presse canadienne hier.

Dans une lettre datée du 13 mai dont le quotidien La Presse a eu copie, Gérard Tremblay invite ses collègues à la mairie de Montréal à l'aider pour écouler une partie des 160 000 billets qui restent à vendre pour s'assurer de ne pas tomber dans le rouge avec l'organisation de ces championnats du monde.

«Je vous invite [...] à contribuer à son succès en vous procurant des billets que vous pourriez offrir aux jeunes des camps de jour de votre arrondissement, par exemple», affirme M. Tremblay dans cette lettre.

En janvier dernier, lorsque l'organisation de l'événement avait été retirée à la métropole québécoise, M. Tremblay, discret jusqu'alors, avait refusé la résignation ambiante et s'était lancé au front pour sauver la réputation de sa ville, en promettant de prendre en charge un éventuel déficit.

Montréal a reçu en février le mandat d'organiser ces championnats du monde, mais les billets restent bloqués aux guichets. L'organisation n'a pas réussi à vendre plus de 50 000 billets alors que 210 000 sont nécessaires pour sauver la ville d'un naufrage financier.