Les pourparlers dans la LNH reprennent aujourd'hui

Toronto — Le lock-out qui paralyse les activités dans la LNH sera au centre des discussions aujourd'hui à New York lorsque reprendront les pourparlers visant le renouvellement de la convention collective. Une réunion des gouverneurs devrait suivre demain.

Ces deux rencontres pourraient avoir une incidence sur la suite du lock-out.

La réunion des propriétaires devrait porter sur ce qui aura été discuté la veille entre les représentants de l'Association des joueurs de la LNH et ceux de la Ligue nationale.

«Je ne sais vraiment pas à quoi m'attendre, a dit le vice-président exécutif de la LNH, Bill Daly. J'espère que nous allons reprendre où nous avons laissé la dernière fois. Je souhaite que les pourparlers mènent à un cadre de discussions qui nous permettront de faire progresser les négociations.»

La dernière rencontre a eu lieu le 4 avril à Toronto. Les joueurs ont alors présenté un concept qui pourrait éventuellement plaire aux propriétaires.

L'AJLNH a présenté un concept dans lequel on retrouve un plafond et un plancher liant les salaires aux revenus. En se basant sur les revenus de 2,1 milliards $US enregistrés la saison dernière, les joueurs ont proposé un plafond de 50 millions et un plancher de 30 millions.

Le plafond serait flottant en raison de la variation des revenus. À cause du lock-out, les revenus seront assurément moins élevés, ce qui entraînerait une baisse du plafond salarial. Par exemple, si les revenus sont de 1,5 milliard, le plafond passerait à 35 millions et le plancher à 15 millions. Dans le cas d'une hausse des revenus, le plafond et le plancher seraient majorés.

Il y a cependant un obstacle majeur à ce concept: les deux parties doivent s'entendre sur ce qui constitue un revenu. Une taxe punitive serait également intégrée au concept afin de décourager certaines équipes à dépenser.

On croit que la ligue pourrait accepter ce concept si l'écart de 20 millions entre le plafond et le plancher était réduit de moitié.

Le directeur senior de l'AJLNH, Ted Saskin, a dit souhaiter que les pourparlers portent sur ce concept, une façon de réduire l'écart qui sépare toujours les deux parties.

«Il importe aussi de savoir si la ligue entend mettre de l'avant un programme de partage des revenus, a ajouté Saskin. Nous avons hâte d'entendre ce qu'ils ont à dire à ce sujet.»

Demain, les gouverneurs pourraient discuter de l'utilisation de joueurs de remplacement si les négociations demeurent dans un cul-de-sac.

Daly, le commissaire Gary Bettman et le conseiller extérieur Bob Batterman seront à la table de négociations. Ils devraient être accompagnés du président et directeur général des Devils du New Jersey, Lou Lamoriello, du président du conseil d'administration de la LNH, Harley Hotchkiss, du propriétaire des Bruins de Boston, Jeremy Jacobs, et du propriétaire des Predators de Nashville, Craig Leipold.

L'AJLNH devrait être représentée par son directeur administratif Bob Goodenow, le directeur senior Ted Saskin, le conseiller associé Ian Pulver, et le conseiller extérieur John McCambridge. Le président de l'AJLNH, Trevor Linden, ne sera pas à New York.