Nationals 5, Diamondbacks 3 - Castilla fait revivre le vieux stade RFK

Washington — Vinny Castilla a claqué un triple dans la droite pour pousser au marbre deux coureurs, produisant les premiers points en 34 ans dans la capitale des États-Unis et les 45 596 spectateurs se sont levés d'un bond pour faire revivre le vieux stade RFK.

Le passe-temps national était de retour dans la capitale.

Castilla a obtenu trois coups sûrs et a produit quatre points, Livan Hernandez a été dominant jusqu'en neuvième manche et les Nationals de Washington, qui sont toujours au premier rang dans la section est, ont battu les Diamondbacks de l'Arizona 5-3 hier dans le premier match en saison régulière à Washington depuis le 30 septembre 1971.

Les amateurs de baseball ont applaudi à tout rompre, même si certains ont laissé entendre quelques huées quand le président Bush a effectué le lancer protocolaire. Ils ont apprécié les feux d'artifice avant et après le match. Ils ont applaudi également quand Hernandez a livré une première prise à Craig Counsell pour commencer le match à 7:06 p.m..

«Je crois que tout ce que nous avons dû accomplir, tout le travail, tout le labeur, tout cela valait la peine», a commenté le commissaire Bud Selig, qui assistait au match.

Les joueurs des Nationals sont arrivés au stade à 1:58 p.m. après avoir assisté à un dîner en leur honneur et les travailleurs mettaient alors la main aux derniers préparatifs.

Et c'est Castilla, qui avait raté les deux derniers matches à cause de raideurs à l'éapule droite, qui est devenu leur premier héros. Il a obtenu un double, un triple et un circuit en trois présences et a été atteint. Il a claqué son circuit de deux points en sixième aux dépens de Javier Vazquez (0-2), un ancien des Expos.

Hernandez (1-1) était intouchable pendant les huit premières manches. Il n'avait permis qu'un simple au champ intérieur à Luis Gonzlez. Mais en neuvième, il a donné un but sur balles à Gonzalez, un simple à Shawn Green et un circuit de trois points à Chad Tracy.

Chad Cordero a obtenu les deux derniers retraits pour mériter un deuxième sauvetage, même s'il a donné un simple à Quinton McCraken.

Si Hernandez avait été le plus solide lanceur des Expos au cours des dernières années, Castilla, lui, a été ajouté à la formation par le directeur général Jim Bowden.

Son triple en quatrième a donné une avance de 2-0 aux Nationals. Il a ainsi permis à Jose Vidro et Jose Guillen de marquer.