Internationaux de France: tout le gratin du tennis se donne rendez-vous

Paris — Tous les meilleurs joueurs du monde seront présents lors des prochains Internationaux de France de tennis du 23 mai au 5 juin 2005, a annoncé hier la direction du tournoi du Grand Chelem.

Parmi les 104 joueurs directement admis dans le tableau final du simple messieurs, on retrouve les 102 premiers au classement technique de l'ATP, en date du 11 avril.

«Deux joueurs bénéficient d'un classement protégé, après une interruption pour cause de blessure. Il s'agit du Russe Dmitry Tursnov [76e mondial] et de l'Allemand Alexander Popp [91e]. Cela signifie que tous les meilleurs joueurs du monde, sans exception, figurent dans la liste des inscrits», précise par communiqué la Fédération française de tennis (FFT).

Roger Federer, Lleyton Hewitt et Andy Roddick, les trois meilleurs joueurs du monde, emmèneront le peloton où figure Gaston Gaudio, le tenant du trophée, et Guillermo Coria, finaliste malheureux l'an dernier.

Sébastien Grosjean conduira la délégation française forte de huit unités. Outre le Marseillais, Richard Gasquet, Jérôme Haehnel, Jean-René Lisnard, Michaël Llodra, Paul-Henry Mathieu, Fabrice Santoro et Cyril Saulnier intègrent directement le tableau final de l'épreuve.

Le tableau du simple, comprenant 128 joueurs, sera complété ultérieurement par 16 joueurs issus des qualifications et huit wild cards, les invitations délivrées par l'organisation du tournoi.

Dans le tableau féminin, seules manquent à l'appel parmi les 108 joueuses admises directement, les Américaine Jennifer Capriati (11e), blessée à l'épaule droite, et Laura Granville (98e).

Aucune joueuse ne bénéficiant cette année d'un classement protégé, le cut est donc fixé à 110.

La Russe Anastasya Myskina, tenante du titre, aura de nombreuses adversaires comme ses compatriotes Maria Sharapova, Elena Damentieva, Svetlana Kuznetsova et Vera Zvonareva, mais aussi les Américaines Lindsay Davenport, numéro 1 mondiale, Serena Williams, lauréate à Paris en 2002, et sa soeur Venus, la Belge Kim Clijsters, de retour au premier plan, et aussi la Française Amélie Mauresmo, double quart de finaliste à Paris et troisième joueuse mondiale.

Outre Mauresmo, neuf autres Françaises intègrent directement le tableau final du simple dames: Nathalie Dechy, Tatiana Golovin, Mary Pierce, Marion Bartoli, Virginie Razzano, Emilie Loit, Stéphanie Cohen-Aloro, Séverine Beltrame et Stéphanie Foretz.

Le tableau du simple dames comprenant lui aussi 128 éléments sera complété ultérieurement par 12 joueuses issus du qualifications et huit wild cards.