Le Canadien se défend bien, mais s’incline 4-2 face aux Bruins

À son huitième départ de suite, Samuel Montembeault a réussi 25 arrêts, dont plusieurs spectaculaires.
Graham Hughes La Presse canadienne À son huitième départ de suite, Samuel Montembeault a réussi 25 arrêts, dont plusieurs spectaculaires.

Le Canadien n’a pas été déclassé contre la meilleure formation de la LNH, mais il a malgré tout été incapable de réussir un deuxième grand coup de suite.

Patrice Bergeron a marqué tard en troisième période, Jeremy Swayman a réalisé 20 arrêts et les Bruins de Boston ont défait la formation montréalaise 3-2, mardi soir au Centre Bell.

Bergeron a marqué sur un retour de lancer, quelques secondes après avoir remporté une mise en jeu en territoire du Tricolore.

Bergeron a marqué sur un retour de lancer, quelques secondes après avoir remporté une mise en jeu en territoire du Tricolore. Un but frustrant pour les joueurs du Canadien, qui ont noté que le juge de ligne aurait dû signaler un hors-jeu sur la séquence précédente.

 

« C’était une situation difficile pour l’arbitre, qui avait deux joueurs dans son chemin, a souligné l’entraîneur-chef du Canadien, Martin St-Louis. De notre angle c’était évident. C’est dommage que ç’ait mené à une mise en jeu dans notre zone à ce moment-là du match. C’est comme ça parfois. »

St-Louis était surtout fier du travail de sa troupe, qui a limité les chances des Bruins pendant de longs moments. Mais après avoir réussi à battre les Maple Leafs de Toronto en prolongation, samedi, la crème a cette fois-ci fini par remonter.

« Je suis très fier des gars, a insisté l’entraîneur-chef du CH. Nous nous sommes battus, nous avons joué un bon match. C’est une équipe difficile à affronter, mais nous étions dans le match. Nous étions engagés. Nous n’avons pas eu le résultat souhaité, mais il faut faire attention dans la manière de mesurer le succès. »

« Il y a trois semaines, nous étions probablement au fond du baril, a-t-il ajouté. Non seulement nous avons trouvé une façon de nous replacer, mais nous sommes encore meilleurs qu’avant notre glissade. »

Les Bruins (38-5-4) ont finalement gagné un sixième match de suite. Ils ont encaissé une seule défaite en temps réglementaire à leurs 20 dernières sorties (16-1-3).

Kirby Dach a réussi un doublé pour le Canadien (20-25-3), atteignant le plateau des 10 buts dans une saison pour une première fois en carrière. À son huitième départ de suite, Samuel Montembeault a réussi 25 arrêts, dont plusieurs spectaculaires.

David Pastrnak a inscrit un but dans un filet désert en plus d’amasser trois aides pour les Bruins, qui ont gagné leurs huit dernières parties face au Canadien. David Krejci a récolté un but et une aide, tandis que Taylor Hall a aussi touché la cible.

Le Canadien conclura son séjour à domicile de cinq rencontres jeudi, quand il accueillera les Red Wings de Détroit au Centre Bell.

Le dernier mot aux Bruins

La première période a été plutôt tranquille, ce qui a dû faire plaisir à Martin St-Louis.

Les Bruins ont obtenu leur plus belle chance tout juste après avoir écoulé une punition. Montembeault a toutefois frustré Brad Marchand.

Montembeault a été appuyé par le défenseur David Savard quelques minutes plus tard pour priver Marchand d’un autre but. Le gardien québécois a également volé un but certain à Trent Frederic grâce à un déplacement latéral bien synchronisé vers sa gauche.

À l’autre bout de la patinoire, Swayman a joué de chance quand un tir d’Alex Belzile a atteint le poteau tard dans la période.

Les Bruins ont menacé en avantage numérique tôt en deuxième période, mais Montembeault a été spectaculaire pour garder le pointage égal à 0-0. Il a réussi son plus bel arrêt avec son bouclier contre Pastrnak, après un déplacement latéral vers sa droite.

Le Canadien a finalement ouvert le pointage en avantage numérique après 9:11 de jeu en deuxième période. Dach a fait mouche sur un tir sur réception après qu’une passe transversale de Mike Hoffman eut été déviée par Evgenii Dadonov.

Les Bruins ont répliqué avec 5:48 à faire au deuxième vingt, également en avantage numérique. Hall a marqué sur un retour, après que Montembeault eut stoppé une déviation de Patrice Bergeron dans l’enclave.

Krejci a ensuite donné les devants 2-1 aux Bruins à 9:45 du dernier tiers, en faisant dévier un long tir de Pastrnak par-dessus l’épaule de Montembeault.

Le Canadien n’a pas trop attendu avant de répliquer, créant l’égalité 1 minute et 46 secondes plus tard. Dach a profité d’un retour après un long tir de Justin Barron.

Cependant, Bergeron a donné la victoire aux Bruins en marquant avec 2:55 à faire en temps réglementaire.

Pastrnak a ajouté un but d’assurance dans un filet désert avec 49 secondes à écouler au cadran.

Échos de vestiaire

Même après s’être offert une nouvelle marque personnelle avec 10 buts cette saison, Kirby Dach ne s’est pas trop ému de la performance de la soirée.

« Je veux simplement aller sur la glace et jouer au hockey. Je veux m’améliorer chaque jour sans penser aux résultats. Je me concentre sur le fait de jouer du bon hockey responsable. »

Mike Matheson a d’ailleurs commenté la progression de Dach, qui a amassé cinq buts et trois aides à ses neuf dernières rencontres. « Je pense qu’il est de plus en plus à l’aise à chaque match. Il est gros et est très agile. Ça fait de lui un joueur difficile à contenir. »

À l’image de leur entraîneur-chef, Josh Anderson a préféré souligner qu’il y avait surtout du positif à retenir de cette partie.

« Oui, nous allons réviser des petites choses […], mais je crois que nous avons bien joué dans notre structure. Nous avons joué en équipe. Si nous jouons comme ça, nous aurons la chance de gagner chaque match. »

À voir en vidéo