Le Canada lessive l’Autriche 11-0

Le Canadien Connor Bedard (à gauche) et l’Autrichien Lukas Horl s’affrontent pour la possession de la rondelle.
Darren Calabrese La Presse canadienne Le Canadien Connor Bedard (à gauche) et l’Autrichien Lukas Horl s’affrontent pour la possession de la rondelle.

En l’espace de 24 heures, Connor Bedard a montré pourquoi il est vu comme le meilleur espoir du prochain repêchage de la LNH.

Après avoir offert une performance de sept points la veille, Bedard en a récolté six dans une écrasante victoire de 11-0 du Canada aux dépens de l’Autriche, jeudi soir, lors du Championnat mondial de hockey junior.

Bedard a conclu l’affrontement avec deux buts et quatre mentions d’aide, une journée après avoir égalé le record canadien du plus haut total de points dans un match lors de ce tournoi, face à l’Allemagne.

« Je ne suis qu’un autre joueur dans l’équipe, a modestement déclaré Bedard. Nous avons tellement de joueurs spéciaux. Je suis simplement ici en tant qu’un des joueurs. Et évidemment, j’essaie de contribuer aux succès de l’équipe. »

Lorsqu’il a fait mouche pour une deuxième fois contre l’Autriche, Bedard a rejoint Jordan Eberle au premier rang des buteurs d’Équipe Canada junior avec 14 buts. Les deux joueurs ont réalisé l’exploit en seulement 12 matchs.

« Sa capacité à marquer des buts est parmi les meilleures que j’ai vues, a mentionné le capitaine Shane Wright. Il est toujours créatif dans sa façon de lancer la rondelle et où il peut la décocher. C’est très impressionnant. »

Plusieurs des coéquipiers de Bedard ont profité de cet affrontement contre la pire équipe du tournoi pour engraisser leur fiche personnelle. Logan Stankoven a récolté un but et trois assistances, les Québécois Nathan Gaucher et Joshua Roy ont tous deux obtenu un but et deux mentions d’aide alors qu’Adam Fantilli a marqué un but en plus d’en préparer un autre.

Dylan Guenther, Zachary Dean, Shane Wright, Nolan Allan et Tyson Hinds ont tous ajouté un but pour le Canada (2-0-0-1), qui occupe le troisième rang du Groupe A derrière la Tchéquie (2-0-1-0) et la Suède (2-1-0-0).

Après avoir été chassé de son filet face à la Tchéquie, en lever de rideau du tournoi, Benjamin Gaudreau a enregistré le jeu blanc grâce à 12 arrêts.

Benedikt Oschgan a connu une soirée aux antipodes de celle de Gaudreau, allouant 11 buts en 47 tirs pour l’Autriche (0-0-0-3), qui se trouve au cinquième et dernier échelon du Groupe A.

« Le pointage est ce qu’il est, mais je ne pourrais être plus fier de ce groupe, a dit l’entraîneur-chef de l’Autriche, Kirk Furey, qui est né en Nouvelle-Écosse. Nous avons donné un surnombre à la fin, contre une équipe qui ne compte que sur de bons joueurs. »

Le Canada bénéficiera d’une journée de congé avant de terminer la ronde préliminaire avec un important match contre la Suède, samedi soir.

Spectacle Bedard

Après le festival offensif de mercredi soir, on aurait pu s’attendre à ce que le Canada poursuive sur sa lancée rapidement, mais son premier tir au but est survenu après environ huit minutes de jeu.

« Notre départ a été un peu lent et nous avons parfois joué avec le feu avec la rondelle, même si nous nous sommes forgé une avance de trois buts en première période, a analysé l’entraîneur-chef du Canada, Dennis Williams. L’Autriche est une équipe disciplinée qui travaille fort, mais nous avons été en mesure d’élever notre jeu d’un cran après un lent départ. »

Une fois dégourdis, les joueurs canadiens ont petit à petit fait mal paraître leurs adversaires, notamment en avantage numérique.

Lors de la première supériorité numérique du Canada, Bedard a aperçu Brennan Othmann près du filet et ce dernier a fait glisser la rondelle entre ses jambières en direction de Guenther, qui a complété la manoeuvre dans un filet abandonné.

Moins de deux minutes plus tard, le tir de Dean a évité quelques joueurs avant de tromper la vigilance d’Oschgan. L’indiscipline de l’Autriche a une fois de plus coûté cher avant la fin du premier engagement, quand Bedard a effectué une belle passe du revers à Wright, qui a facilement touché la cible.

La troupe de Dennis Williams a été beaucoup plus rapide sur la gâchette en deuxième période, inscrivant trois buts lors des six premières minutes.

Roy, Bedard et Allan ont tour à tour enfilé l’aiguille et l’expression n’a pas été trop forte lors du cinquième but d’Équipe Canada junior. S’amenant sur l’aile droite, Bedard a placé de façon spectaculaire la rondelle dans un espace de quelques pouces au-dessus de l’épaule d’Oschgan et sous la barre transversale.

Stankoven a marqué le septième but du Canada, à 14:32, mais il a dû attendre plusieurs minutes avant de célébrer. Le petit attaquant a logé la rondelle dans le coin du filet, mais le jeu s’est poursuivi pendant environ une minute. Après avoir examiné la reprise vidéo, l’arbitre a finalement confirmé le deuxième but du tournoi de l’espoir des Stars de Dallas.

Fantilli a continué la fête tôt au dernier tiers, lorsque son tir des poignets a battu Oschgan. Gaucher et Bedard, dans un intervalle de 1:18, ont permis au Canada d’atteindre la dizaine. Hinds a scellé l’issue de la rencontre alors qu’il restait moins de deux minutes à faire.

À voir en vidéo