La France contre l’Angleterre en quarts de finale

En quarts de finale, la France affrontera l’Angleterre, qui l’a emporté sur le Sénégal dimanche. 
Martin Meissner Associated Press En quarts de finale, la France affrontera l’Angleterre, qui l’a emporté sur le Sénégal dimanche. 

Le tenant est tenace ! La France défiera l’Angleterre en quarts de finale du Mondial 2022, après un match maîtrisé contre la Pologne (3-1) grâce à Olivier Giroud et à un somptueux doublé de Kylian Mbappé, dimanche à Doha.

Pour les deux cadors européens, l’aventure qatarie continue ! La France et l’Angleterre, habituées à ces rendez-vous en haute altitude, ont maintenant six jours pour préparer leur affrontement, qui aura lieu samedi prochain au stade al-Bayt.

« Cette Coupe du monde est une obsession, c’est la compétition de mes rêves ! » Les Anglais sont prévenus, Mbappé est en forme, et les Polonais en ont fait les frais.

Faisant respecter son rang de championne du monde face à un Robert Lewandowski fantomatique, malgré un penalty inscrit pour sauver l’honneur (90e + 9), l’équipe de France a en effet dominé son adversaire au stade al-Thumama.

Elle a concrétisé sa domination sur un but record d’Olivier Giroud (44e), nouveau meilleur buteur de l’histoire des Bleus (52 buts), puis deux frappes lumineuses de Mbappé (74e, 90e + 1), seul meilleur marqueur du tournoi (5 buts).

Compte tenu de l’historique récent des Français, éliminés dès les huitièmes de l’Euro en 2021, malmenés en Ligue des nations puis privés de plusieurs titulaires comme Karim Benzema ou Paul Pogba, cette qualification pour les quarts est un soulagement.

Ce sera donc contre les vice-champions d’Europe et quatrièmes du Mondial 2018, que les Bleus n’ont affrontés que deux fois en Coupe du monde pour deux défaites, en 1966 (2-0) et en 1982 (3-1).

Et au vu des ressources affichées face aux Polonais, les hommes de Didier Deschamps peuvent nourrir de belles ambitions : et s’ils étaient la première sélection de l’après-guerre à conserver leur titre depuis le Brésil de Pelé, en 1962 ?

Giroud et Lloris dans l’histoire

Oubliant le faux pas sans conséquence subi mercredi contre la Tunisie (1-0), les Bleus ont cette fois maîtrisé leur sujet, bien aidés par leur gardien Hugo Lloris.

 

Le capitaine français, devenu dimanche le codétenteur du record de sélections en équipe de France (142) avec Lilian Thuram, a stoppé du genou une frappe à bout portant de Piotr Zielinski, avant d’être sauvé sur la même action par Theo Hernandez, puis Raphaël Varane sur sa ligne (38e).

Et comme c’était la soirée des records, Olivier Giroud est lui aussi entré dans le grand livre d’histoire des Bleus : surgissant sur un petit ballon de Kylian Mbappé dans le dos de la défense, l’avant-centre a marqué d’un tir croisé (44e) son 52e but avec la France, s’emparant seul du record qu’il détenait conjointement avec Thierry Henry (51 buts).

Mbappé est aussitôt venu l’enlacer pour le féliciter. Et sur le deuxième but, c’est Giroud qui a lancé l’action d’un contrôle splendide au centre du terrain avant de lancer Dembélé, passeur pour la frappe limpide de « Kyky » (74e).

Retourné splendide invalidé

 

Insensible à la pression, la superstar du Paris SG a soigné ses statistiques d’un deuxième but dans l’autre lucarne (90e + 1), son 33e en Bleu et, déjà, son 9e en deux Coupes du monde !

Voilà Mbappé solidement installé en tête des buteurs du Mondial 2022.

« Le seul objectif pour moi est de gagner la Coupe du monde. Je suis venu pour gagner la Coupe du monde, pas pour gagner le “Golden Ball” ou le “Golden Boot” [titre de meilleur buteur] », a expliqué l’enfant de Bondy, en région parisienne.

Les Bleus vont bénéficier de quelques jours de repos avant de retrouver les Anglais, qui n’ont pas plus puisé dans leurs réserves face au Sénégal.

Hésitant en début de match, les joueurs de Gareth Southgate ont ensuite mis la machine à buts en route pour étouffer les Sénégalais. Jordan Henderson (38e), Harry Kane (45+3) puis Saka (57e) ont confirmé la puissance offensive des Three Lions dans le stade d’al-Khor, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Doha.

En quatre matchs, les Anglais ont inscrit 12 buts avec 8 buteurs différents. Les Bleus sont prévenus : samedi, le danger viendra de partout.

Les Sénégalais, privés de leur leader Sadio Mané juste avant le tournoi, n’ont pas pu ou su résister et rentrent à la maison, en comptant deux victoires au 1er tour, sur le Qatar (3-1) et l’Équateur (2-1).

Par ailleurs, le sélectionneur brésilien Tite a fait part de son « affection » à Pelé, mythe du football, hospitalisé depuis mardi à São Paulo à cause d’une infection respiratoire. « Salut, Pelé ! L’affection que je peux vous donner est transmise par nous tous », a déclaré le patron de la Seleçao à la veille du huitième de finale contre la Corée du Sud, à l’intention du seul joueur à avoir remporté trois Coupes du monde.

Pelé (82 ans) a été admis mardi à l’hôpital Albert-Einstein de São Paulo pour une réévaluation de son traitement contre le cancer du côlon et a été pris en charge pour une infection respiratoire. Son état est « stable », ont annoncé samedi ses médecins, et « O Rei » a déclaré sur son compte Instagram se sentir « fort, et plein d’espoir ».

À voir en vidéo