Le Canadien bat les Flyers 5-4 en fusillade

Le Canadien a comblé des déficits de 2-0 et 4-3 avant de mettre fin à une courte série de deux défaites.
Graham Hughes La Presse canadienne Le Canadien a comblé des déficits de 2-0 et 4-3 avant de mettre fin à une courte série de deux défaites.

L’entraîneur-chef des Flyers de Philadelphie, John Tortorella, a été surpris par les caméras affichant un sourire malgré la frustration quand le Canadien a créé l’égalité tard en troisième période.

« Moi aussi [je souriais] », s’est exclamé l’entraîneur-chef de la formation montréalaise, Martin St-Louis, lorsqu’informé de la scène.

Cole Caufield a créé l’égalité avec 1,9 seconde à faire en temps réglementaire, Nick Suzuki a été le seul joueur à toucher la cible en tirs de barrage et le Canadien a vaincu les Flyers 5-4, samedi soir au Centre Bell.

Le Canadien a comblé des déficits de 2-0 et 4-3 avant de mettre fin à une courte série de deux défaites. Il a aussi offert une victoire à St-Louis à son premier duel contre l’instructeur avec lequel il s’est épanoui comme joueur et a remporté la coupe Stanley chez le Lightning de Tampa Bay.

« Nous nous appuyons et j’ai beaucoup de respect pour lui, a dit St-Louis. C’était spécial derrière le banc ce soir. »

« Je sais qu’il croit que son équipe méritait peut-être un meilleur sort, mais je ne me sens pas mal ! »

Suzuki a déjoué le gardien Carter Hart en fusillade grâce à une feinte magistrale. Devant le filet du Canadien, Jake Allen n’a rien donné aux Flyers. Il a joué de chance quand un lancer de Morgan Frost a atteint les deux poteaux sans que la rondelle franchisse la ligne des buts.

Caufield a récolté deux buts et une aide, tandis que Mike Matheson, à son premier match de la saison, et Christian Dvorak ont aussi marqué en temps réglementaire pour le Canadien (9-8-1). Suzuki a amassé deux aides et Allen a effectué 25 arrêts.

Du côté des Flyers (7-7-4), Owen Tippett a réussi un doublé, alors que Travis Sanheim et Kevin Hayes ont également fait bouger les cordages. Zack MacEwen a été crédité de deux aides et Hart a stoppé 28 tirs.

 

Les Flyers ont subi une sixième défaite consécutive (0-4-2).

Matheson disputait un premier match avec le Canadien cette saison après s’être remis d’une blessure à un muscle abdominal subie durant le camp. Matheson a été acquis cet été des Penguins de Pittsburgh en retour de Jeff Petry et Ryan Poehling.

Jordan Harris a été écarté de la formation du Canadien samedi pour faire une place à Matheson.

St-Louis a indiqué après la rencontre que Mike Hoffman s’était blessé durant la rencontre. Il n’a pas été employé en troisième période même s’il est resté sur le banc. Son état de santé sera réévalué au cours des prochains jours.

Le Canadien reprendra le collier mardi, quand il accueillera les Sabres de Buffalo au Centre Bell.

 

Spectacle divertissant

Après une longue cérémonie rendant hommage aux personnes luttant contre le cancer, les Flyers ont semblé être ceux qui avaient les jambes les plus dégourdies.

 

Sanheim a marqué après seulement 39 secondes de jeu. Puis, Tippett a ajouté son premier but de la soirée à 2:55.

Matheson et Joel Edmundson affichaient chacun un rendement de moins-2 après deux présences sur la patinoire.

 

Dvorak a vite relancé le Canadien, profitant d’une rondelle libre à 4:07 pour inscrire son quatrième but de la saison.

Le Tricolore a complété la remontée avant la fin de la première période. Sean Monahan a fait mouche en avantage numérique, mais le but a été annulé à la suite d’une contestation de Tortorella. Monahan avait poussé la jambière de Hart derrière la ligne des buts pour marquer. Caufield a racheté son coéquipier seulement 90 secondes plus tard, alors que le Canadien bénéficiait d’un avantage numérique de deux joueurs.

La première moitié de la deuxième période a été à l’avantage des Flyers. Tippett s’est donné en spectacle en se moquant de Kaiden Guhle, mais son tir a atteint le poteau. Il a ensuite mis la table pour Frost, qui n’a pu compléter alors qu’il était seul devant Allen.

Le Canadien a retrouvé ses repères par la suite. Matheson a fait bouger les cordages avec 8:05 à faire, grâce à un tir précis à la suite d’une belle passe de Suzuki.

Tippett a toutefois répliqué avec 4:10 à écouler au deuxième vingt. Il a surpris Allen en tirant dès que la rondelle a touché à la glace lors d’une mise en jeu en territoire du Canadien.

Les Flyers ont ensuite pris les devants 4-3 après 8:17 de jeu en troisième période. Le tir initial de Nick Seeler a été bloqué par Jake Evans. Hayes a récupéré le disque et a vite tiré, surprenant Allen du côté rapproché.

 

Il a fallu un assaut général du Canadien à six contre cinq pour finalement forcer la présentation d’un bris d’égalité. Caufield a créé l’impasse 4-4 avec 1,9 seconde à écouler, grâce à un autre tir sur réception à la suite d’une passe de Suzuki.

Suzuki et Allen ont ensuite aidé le Canadien à s’imposer en tirs de barrage.

Échos de vestiaire

 

Mike Matheson, qui est natif de Pointe-Claire, était aux anges après avoir marqué à son premier match avec son équipe d’enfance.

« C’est un moment que je ne vais jamais oublier. C’est difficile à décrire, mais c’est vraiment spécial. »

Cole Caufield a vanté le sang-froid de Nick Suzuki sur le but égalisateur en fin de troisième période.

 

« Vous regardez le cadran chaque fois que quelqu’un rate son tir. J’ai vu quand il restait 10 secondes. Je pense que la plupart des joueurs décocheraient un tir avec trois secondes à faire. J’imagine que Nick me fait confiance ! C’est bien ! »

Joel Edmundson s’est dit impressionné par la condition physique de Matheson, qui a joué pendant 23:57.

« Il est une vraie bête. Il ne semble jamais fatigué à l’entraînement. Nous savions qu’il serait prêt. Oui, nos deux premières présences ont mal fini, mais nous sommes restés positifs. Il a connu un très bon match. »

À voir en vidéo