Djokovic en voie d’obtenir son visa pour les Internationaux d’Australie

Novak Djokovic n’a pu défendre son titre aux Internationaux d’Australie en janvier dernier après une saga judiciaire de 10 jours entourant son statut vaccinal contre la COVID-19.
Antonio Calanni The Associated Press Novak Djokovic n’a pu défendre son titre aux Internationaux d’Australie en janvier dernier après une saga judiciaire de 10 jours entourant son statut vaccinal contre la COVID-19.

Novak Djokovic est en voie d’obtenir son visa de travail qui lui permettra de participer aux Internationaux de tennis d’Australie, malgré le fait que son expulsion du pays ait été hautement médiatisée en janvier dernier.

L’Australian Broadcasting Corp. a confirmé mardi les informations qui circulaient dans divers médias au sujet de la décision du ministre de l’Immigration de renverser une potentielle période d’exclusion de trois ans qui pendait au-dessus de la tête du Serbe.

L’Australian Border Force, l’équivalent de l’Agence des services frontaliers du Canada, avait déjà indiqué qu’une période d’exclusion pouvait être renversée sous certaines conditions — et que chaque cas était traité au mérite.

Le cabinet du ministre de l’Immigration Andrew Giles a refusé de commenter la situation en vertu du droit à la vie privée, ce qui signifie que les informations concernant l’obtention d’un visa de Djokovic devront venir du camp du tennisman étoile âgé de 35 ans.

Le détenteur de 21 titres du Grand Chelem en carrière n’a pu défendre son titre aux Internationaux d’Australie en janvier dernier après une saga judiciaire de 10 jours entourant son statut vaccinal contre la COVID-19. Celle-ci a culminé avec la révocation du visa du Serbe la veille du début du tournoi, entraînant son expulsion du pays.

Djokovic a indiqué lundi aux Finales de l’ATP en Italie que ses avocats étaient en communication avec le gouvernement australien afin de lui permettre de participer aux Internationaux d’Australie, du 16 au 29 janvier 2023.

À voir en vidéo