Le Rouge et Or remporte la Coupe Dunsmore

Le Rouge et Or a triomphé en 2013, 2016, 2017 et 2018.
Jacques Boissinot La Presse canadienne Le Rouge et Or a triomphé en 2013, 2016, 2017 et 2018.

Une tentative ratée de placement a été la voie de la victoire pour le Rouge et Or à la Coupe Dunsmore, samedi, au grand désarroi des Carabins.

Carl Chabot a été plaqué de justesse en zone des buts et l’Université Laval a remporté le symbole de suprématie au football universitaire québécois, 25-24 face à l’Université de Montréal.

Après un botté trop court de Vincent Blanchard à partir de 47 verges (et avec huit secondes à jouer), Chabot voulait sortir le ballon de la zone dangereuse et amener une prolongation.

Il a plutôt alloué le point décisif, étant plaqué tout juste avant la ligne cruciale. Le gros jeu a été réussi par Nathaniel Dumoulin-Duguay.

 

Le dénouement a semé la frénésie chez 12 375 spectateurs au Stade Telus-UL.

Philippe Boyer, des Carabins, avait réussi un placement égalisateur avec 40 secondes au cadran.

 

Kevin Mital a capté trois passes de touché pour le Rouge et Or.

Il a mené le RSEQ avec 15 réceptions de touché en 2022.

 

Mital a notamment saisi une passe payante de 11 verges avec 3:06 à écouler au dernier quart, procurant les devants 24-21 aux siens.

L’événement opposait ces deux clubs pour la neuvième fois de suite.

Le Rouge et Or a également triomphé en 2013, 2016, 2017 et 2018. Les Carabins ont prévalu en 2014, 2015, 2019 et 2021.

 

Samedi prochain à la coupe Mitchell, l’Université Laval va jouer en Ontario face aux Mustangs de Western (qui seront les hôtes de la Coupe Vanier, le 26 novembre).

Les Carabins ont conclu la demie en avance 11-10.

 

Ils ont pris cette avance grâce à un attrapé de huit verges de Hassane Dosso, avec 10:03 à disputer au deuxième quart.

Ça ponctuait une montée où Iraghi Muganda a saisi une passe de 51 verges, avant que le quart Jonathan Sénécal ajoute une percée de 34 verges au sol.

 

Amorcée à la ligne de 2, la poussée donnait suite à une interception de Kaylin St-Cyr de l’Université de Montréal, sur une passe en direction de David Dallaire.

Boyer avait réussi un placement de 27 verges pour diminuer l’avance du Rouge et Or à 10-4.

Mital a capté une passe de touché de trois verges à la fin du premier quart. Alex Duff venait de fournir 35 verges au fil de deux courses.

Le Rouge et Or n’a pas réussi de jeu aérien de plus de 18 verges en première demie.

Dosso a amassé 61 verges d’attrapés lors des deux premiers quarts.

Pierre-Gabriel Germain, des Carabins, a réussi le premier sac de la journée au début du troisième quart.

 

Le clan montréalais a ajouté un placement de 32 verges de Boyer, au début du troisième engagement.

Dès la possession suivante, Mital a redonné l’avance au Rouge et Or en captant une passe de touché de 50 verges.

Un premier coup de théâtre a permis aux visiteurs de s’installer en contrôle 21-17, dans les derniers instants du troisième quart.

Philippe Lemieux-Cardinal a bloqué une tentative de dégagement et le ballon a été saisi par Julien Le Guéhennec, qui a parcouru la vingtaine de verges le séparant de la zone des buts.

 

Deux jeux plus tard, Édouard Doyon a permis aux Carabins de garder le momentum en y allant d’une interception. Un gros jeu pour le natif de Québec, un ancien du Cégep de Limoilou.

La fin de la rencontre allait toutefois favoriser les protégés de Glen Constantin, de justesse.

À voir en vidéo