Ray Guy, le premier botteur intronisé au Temple de la renommée, est décédé à 72 ans

Ray Guy, photographié ici en 2014, fut le premier botteur intronisé au Temple de la renommée du football professionnel.
Tony Dejak Associated Press Ray Guy, photographié ici en 2014, fut le premier botteur intronisé au Temple de la renommée du football professionnel.

Ray Guy, le premier botteur intronisé au Temple de la renommée du football professionnel, est décédé jeudi à l’âge de 72 ans.

L’Université Southern Mississippi, où Guy a brillé avant de devenir le premier botteur de l’histoire à être sélectionné au premier tour du repêchage de la NFL, a indiqué qu’il avait rendu l’âme à la suite d’un long combat contre la maladie. Il recevait des traitements dans un établissement de santé de la région de Hattiesburg.

Guy avait été sélectionné au 23e rang par les Raiders d’Oakland d’Al Davis en 1973, et il a disputé la totalité de sa carrière de 14 saisons dans la NFL avec cette organisation. Il fut également retenu en trois occasions sur l’équipe d’étoiles.

En 2014, Guy était devenu le premier joueur de l’histoire à être intronisé au Temple de la renommée du football professionnel exclusivement pour ses talents de botteur.

« Ray Guy était un joueur de football qui bottait », avait déclaré le regretté John Madden, son ancien entraîneur, avant qu’il ne livre le discours de présentation d’intronisation de Guy au Temple de la renommée du football professionnel.

Guy a été sélectionné au sein de l’équipe d’étoiles de la NFL dans le cadre du 75e anniversaire d’existence de la ligue et au sein de l’équipe d’étoiles des années 1970. Il a contribué à trois conquêtes du Super Bowl des Raiders et a été nommé sept fois au Pro Bowl.

L’honneur remis annuellement au meilleur botteur des rangs universitaires porte le nom de Guy, qui avait aussi été le premier botteur à être nommé au Temple de la renommée du football universitaire, en 2004.

Madden a déjà raconté que la première fois qu’il a vu Guy effectuer des bottés, lors d’une séance d’entraînement des Raiders, il savait qu’il avait dans son équipe un joueur spécial.

« Il effectuait les bottés de dégagement les plus longs et les plus hauts que je n’avais jamais vus », avait décrit Madden.

Ses bottés pouvaient être si hauts que l’un d’eux, lors d’un match du Pro Bowl, a frappé le tableau indicateur du Superdome, suspendu 90 pieds au-dessus du terrain. Ce botté avait contribué à créer l’expression « temps de suspension » (hang time) dans le jargon du football.

Sa capacité à refouler le club adverse profondément dans son territoire avec des bottés hauts ou dirigés vers un endroit stratégique sur le terrain a largement contribué aux succès des grandes formations des Raiders des années 1970 et 1980.

Guy a mis fin à sa carrière professionnelle dans la NFL en 1986 après une séquence de 619 bottés consécutifs sans qu’un seul ne soit bloqué. Toutefois, il lui a fallu attendre pendant près de trois décennies pour être intronisé au Temple de la renommée du football.

Même si sa moyenne de 42,4 verges par botté le classe au 61e rang dans l’histoire de la NFL, il est encore perçu aujourd’hui par de nombreux observateurs comme le meilleur à avoir occupé cette position.

À voir en vidéo