Courte piste: Steven Dubois à 16 centièmes de seconde de remporter l’or

Pour mériter cette médaille d’argent, Dubois a dû venir de l’arrière alors qu’il avait glissé au septième et dernier rang à mi-chemin de la course, à la suite d’un contact avec un rival.
 Graham Hughes La Presse canadienne Pour mériter cette médaille d’argent, Dubois a dû venir de l’arrière alors qu’il avait glissé au septième et dernier rang à mi-chemin de la course, à la suite d’un contact avec un rival.

Le Québécois Steven Dubois est passé à 16 centièmes de seconde de remporter la médaille d’or du 1500 mètres lors de la première étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste qui se tient ce week-end à l’Aréna Maurice-Richard, à Montréal.

Lors de la Finale A, Dubois a franchi la distance en 2:14,312, derrière le Sud-Coréen Ji Won Park. Il a par ailleurs devancé Kyung Hwan Hong, également de la Corée du Sud, par un millième de seconde.

 

Pour mériter cette médaille d’argent, Dubois a dû venir de l’arrière alors qu’il avait glissé au septième et dernier rang à mi-chemin de la course, à la suite d’un contact avec un rival.

« Ç’a été fou comme course. Je savais qu’il fallait que je patine devant et j’ai réussi à me frayer un chemin jusque-là, mais j’ai été repoussé vers l’arrière après six ou sept tours. J’ai pris quelques tours pour retrouver mon sang-froid — je savais que j’avais les jambes, j’avais juste besoin de souffler un peu », a décrit Dubois.

« Je ne voulais pas retourner tout de suite au coeur de l’action, alors j’ai observé ce qui se passait. Je savais que les deux patineurs néerlandais avaient dépensé beaucoup d’énergie et que je pourrais les dépasser. Et ensuite, j’avais beaucoup de vitesse en sortant du dernier virage et j’ai tout donné », a ajouté l’athlète de Lachenaie.

Le Montréalais Pascal Dion a lui aussi été impliqué dans un contact, avec le Belge Stijn Desmet, avec des conséquences beaucoup plus dommageables.

 

Victime d’une chute alors qu’il occupait la deuxième position avec un peu plus de cinq tours à négocier, Dion s’est relevé et a complété la course, mais au sixième rang, en 2:54,242.

La médaille de Dubois a été la première de deux pour le Canada, samedi. L’autre est allée à l’équipe du relais mixte 2000 mètres, qui a pris le troisième rang en deux minutes 41,066 secondes, derrière la Corée du Sud (2:39,586) et la Belgique (2:41,025).

Le quatuor canadien était composé de Rikki Doak, Mathieu Pelletier, Félix Roussel et Courtney Sarault.

 

Au 1000 mètres, chez les hommes, Jordan Pierre-Gilles a raté la médaille de bronze par 27 millièmes de seconde, terminant quatrième en 1:24,532. Son compatriote Maxime Laoun a terminé troisième de la Finale B.

Chez les femmes, la Sherbrookoise Kim Boutin a été exclue de la Finale A du 1000 mètres après une quatrième place dans sa vague, en 1:30,185. Elle devait participer à la Finale B, mais elle n’était pas sur la patinoire lorsque le signal de départ a été donné.

Selon un porte-parole de Patinage de vitesse Canada, elle a choisi de se désister pour garder ses jambes fraîches en vue de la demi-finale du relais 3000 mètres féminin plus tard en journée.

 

L’équipe canadienne s’est d’ailleurs qualifiée pour la finale de cette épreuve, qui aura lieu demain. Le quatuor masculin a fait de même lors des demi-finales du relais 5000 mètres.

Doak a cependant bénéficié d’un avancement à la Finale A du 1000 mètres après avoir été impliquée dans un incident avec la Polonaise Natalia Malisewska lors de la deuxième vague. Doak a toutefois chuté tôt dans la Finale A et n’a pas pu compléter l’épreuve.

Au 1500 mètres féminin, le Canada a terminé loin du podium, alors que Claudia Gagnon a pris le septième et dernier rang de la Finale A, en 2:32,519. Sarault n’a pas réussi à participer à la Finale A et elle s’est classée deuxième de la Finale B en 2:34,045.

L’épreuve tenue ce week-end à Montréal est la première de six dans le calendrier de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Quatre de ces étapes auront lieu avant les Fêtes, dont une la semaine prochaine à Salt Lake City. La ville d’Almaty, au Kazakhstan, sera le théâtre de deux compétitions consécutives en décembre.

Les cinquième et sixième étapes se tiendront en février, en Allemagne et aux Pays-Bas, respectivement.

 

Les Championnats du monde doivent avoir lieu en Corée du Sud, en mars.

À voir en vidéo