Les Canadiens brillent au Centre Bell

Kirby Dach, des Canadiens de Montréal, marque le but gagnant devant le gardien des Penguins de Pittsburgh Casey DeSmith à Montréal, le lundi 17 octobre 2022.
Paul Chiasson La Presse canadienne Kirby Dach, des Canadiens de Montréal, marque le but gagnant devant le gardien des Penguins de Pittsburgh Casey DeSmith à Montréal, le lundi 17 octobre 2022.

Les Canadiens ont offert jusqu’ici leurs deux meilleures performances de la saison devant leurs partisans, et la formation montréalaise espère continuer de briller au Centre Bell.

Le Tricolore n’a pas été particulièrement dominant à domicile lors des trois dernières saisons, franchissant seulement la barre de 0,500 lors de la saison écourtée, en 2021. Il avait alors compilé un dossier de 13-11-4 au Centre Bell face à ses rivaux de la section Canadienne.

« Chaque équipe va dire qu’elle veut être bonne à domicile, a souligné Jonathan Drouin mardi. Au Centre Bell, avec l’ambiance, ce n’est jamais facile pour l’équipe adverse. »

Les Canadiens ont donné de bonnes raisons à leurs partisans d’encourager les joueurs lors des deux rencontres disputées au Centre Bell jusqu’ici. Ils ont joué du hockey à rythme élevé et ont fait preuve de caractère. Ils sont revenus de l’arrière chaque fois, offrant un spectacle divertissant aux spectateurs.

« Quand nous jouons bien, la foule est dans le match, a rappelé Drouin. Hier [lundi], après le but de [Nick] Suzuki en troisième période, nous avions le vent dans les voiles, et la foule était dans le match. Ça nous aide à trouver nos jambes, à avoir de l’énergie. Il faut utiliser ça. »

Drouin a ensuite fourni une aide magnifique à Cole Caufield sur le but égalisateur. Puis Kirby Dach a joué les héros en prolongation dans une victoire de 3-2 du Tricolore face aux Penguins de Pittsburgh.

L’attaquant québécois a admis que ce jeu avait fait du bien à son moral. Drouin avait commencé la saison hors de la formation et avait admis ne pas avoir encore tout à fait retrouvé son synchronisme, après avoir été à l’écart pendant longtemps en raison d’une opération à un poignet.

« Tout le monde veut s’inscrire au pointage tôt dans la saison, a mentionné Suzuki. Ça vous aide à bien vous sentir, à vous libérer d’une certaine pression. Ce sera bon pour sa confiance [à Drouin], et c’est la même chose pour Kirby. »

Le but de Dach en prolongation était le premier des Canadiens cette saison en 13 occasions en avantage numérique.

 

Caufield s’était pourtant démarqué durant le camp avec quatre buts en avantage numérique. En revanche, les équipes adverses ont mis l’accent sur leur couverture du dangereux franc-tireur américain depuis le début du calendrier.

« C’est une bonne chose, parce que ça veut dire que d’autres joueurs seront démarqués ou auront plus d’espace, a indiqué Sean Monahan. Et si Cole est libre, il va probablement la mettre dans le filet 9 fois sur 10. »

Pour sa part, Suzuki a rappelé qu’il avait raté une portion du camp en raison de blessures et qu’il n’avait probablement pas encore le synchronisme souhaité avec ses coéquipiers.

Du repos pour Allen

 

Le gardien Jake Allen s’est entraîné après ses coéquipiers mardi. Les dernières nuits n’ont pas été reposantes pour le Néo-Brunswickois âgé de 32 ans, puisque sa conjointe a donné naissance au troisième enfant du couple tôt lundi matin.

Le gardien Cayden Primeau avait été rappelé du Rocket de Laval lundi, et le défenseur Corey Schueneman avait été cédé au club-école pour lui faire une place dans la formation. La manoeuvre inverse a été effectuée mardi.

 

Dach et les défenseurs David Savard et Kaiden Guhle ont raté l’entraînement. Ils ont plutôt bénéficié d’une journée de traitements.

L’attaquant Joel Armia (haut du corps) et le défenseur Joel Edmundson (dos) ont patiné avant le groupe régulier. L’état de santé d’Armia sera réévalué de manière quotidienne. Il n’y a toujours pas d’échéancier pour un retour au jeu dans le cas d’Edmundson.

Les Canadiens reprendront le collier jeudi, en accueillant les Coyotes de l’Arizona.

À voir en vidéo