Plus de 1,5 million de demandes de permis de séjour au Qatar en vue du Mondial 2022

Le Qatar s’attend à la visite de plus d’un million de partisans étrangers jusqu’à la finale le 18 décembre, tandis que des centaines de milliers d’habitants de l’émirat ont également acheté des billets.
Giuseppe Cacace Agence France-Presse Le Qatar s’attend à la visite de plus d’un million de partisans étrangers jusqu’à la finale le 18 décembre, tandis que des centaines de milliers d’habitants de l’émirat ont également acheté des billets.

Plus de 1,5 million de demandes ont été déposées au Qatar pour obtenir une carte Hayya, faisant office de visa d’entrée et de laissez-passer pour assister au Mondial 2022 qui démarrera le 20 novembre dans ce riche émirat du Golfe, a annoncé un responsable dimanche.

Selon Saad Al-Suwaidi, responsable du centre de service Hayya à Doha, entre 1,5 et 1,7 million de personnes ont fait la demande sur le portail Internet d’Hayya, à 35 jours du coup d’envoi de la Coupe du monde.

La carte Hayya est obligatoire pour tous les non-résidents qui veulent se rendre au Qatar à partir du 1er novembre, et la demande ne peut être faite qu’après avoir acheté des billets pour assister aux matchs de soccer et réservé un logement.

Cette carte permet également à ses détenteurs d’avoir un accès gratuit aux transports en commun ainsi qu’à certaines fan zones.

Le Qatar s’attend à la visite de plus d’un million de partisans étrangers jusqu’à la finale le 18 décembre, tandis que des centaines de milliers d’habitants de l’émirat ont également acheté des billets.

Sur la plateforme officielle, il sera possible de revendre ses billets jusqu’au dernier jour de la compétition.

Pour faire face à l’afflux de fans de soccer, le Qatar renforce également sa capacité aéroportuaire et ses installations frontalières terrestres.

Les deux aéroports de la capitale Doha pourraient devoir traiter 150 000 arrivées par jour, ont déclaré des responsables.

Les partisans empruntant l’unique frontière terrestre avec l’Arabie saoudite devront laisser leur voiture sur place et prendre un bus pour Doha ou payer 5000 riyals qataris (environ 1400 euros) pour conduire leur véhicule au Qatar.

Le centre de douane mis en place pour l’événement au point de passage d’Abus Saura, à 90 km au sud-ouest de Doha, pourra, selon les responsables, traiter jusqu’à 4000 visiteurs par heure.

À voir en vidéo