Le Canadien battu en prolongation à Ottawa

Dominé 34-15 au chapitre des tirs au but, le Tricolore reste sans victoire en quatre matchs hors-concours.
Justin Tang La Presse canadienne Dominé 34-15 au chapitre des tirs au but, le Tricolore reste sans victoire en quatre matchs hors-concours.

Alex DeBrincat a complété un doublé 59 secondes après le début de la prolongation, samedi, permettant aux Sénateurs d’Ottawa de l’emporter 5-4 devant le Canadien de Montréal.

Claude Giroux a feint un tir avant de remettre dans le haut de l’enclave à DeBrincat, qui a fait mouche entre les jambières de Cayden Primeau.

Ottawa avait un élan car Rem Pitlick avait été puni pour accroché, avec 53,9 secondes à disputer au troisième tiers.

Dominé 34-15 pour les tirs, le Tricolore reste donc sans victoire en quatre matchs hors-concours.

 

« Nous essayons de prendre un rythme alors même s’il s’agit d’un match préparatoire, c’est un résultat frustrant », a dit Justin Barron, auteur du quatrième but du Canadien.

Shane Pinto a aussi marqué deux fois, tandis que l’autre but des Sénateurs est venu de Mathieu Joseph.

La réplique du groupe de Martin St-Louis est venue de Pitlick, Barron et Jake Evans (deux fois). Primeau a bloqué 29 tirs.

 

« Un haut pourcentage de nos tirs sont des chances de marquer mais ce serait’le fun’de ne pas toujours chercher le jeu parfait, a dit St-Louis. Ce serait bien d’avoir un plus haut volume de tirs. »

Mads Sogaard a fait 11 arrêts et Antoine Bibeau a stoppé un tir pour les Sénateurs, qui seront de passage au Centre Bell mardi.

 

Le CH va continuer ses matchs préparatoires lundi, en recevant les Maple Leafs de Toronto.

Ottawa a réussi trois buts en cinq avantages numériques.

 

« On tente d’enseigner comment jouer en désavantage et ça ne se fait pas toujours aisément, a dit St-Louis. On va corriger ça et on va continuer de s’améliorer à ce niveau-là. »

Evans a donné les devants 1-0 au Canadien à 16:54 au premier tiers, complétant un deux contre zéro avec Pitlick.

Evans a marqué à nouveau avec 58,5 secondes à écouler à cet engagement, redirigeant un lob de la pointe de Mike Matheson.

Roby Jarventie des Sénateurs a accroché dans la troisième minute de la rencontre mais 20 secondes après le début de la sanction, Matheson a retenu pour contrer une charge au filet de Tyler Motte. Ce dernier avait ravi le disque à Jonathan Drouin.

Otto Leskinen a mené une belle sortie de zone et il en a résulté une occasion pour le Tricolore, mais le jeune gardien danois a stoppé un tir dangereux d’Evans.

Après être venu près de mettre les siens en pétrin avec une passe incertaine dans sa zone, Owen Beck a touché le poteau en voulant compléter une remise de Drouin.

 

Peu après, Beck a décoché un bon tir dans une séquence amorcée par un solide repli de Kaiden Guhle.

Entre les deux séquences, du maniement de rondelle de maestro d’Erik Brannstrom a fourni une chance de marquer au Suédois.

Au deuxième tiers, DeBrincat a réduit l’écart à 7:41, après avoir raté deux tirs à bout portant dans les six premières minutes de jeu.

Il a marqué d’un tir vif du cercle droit, après que Brannstrom a étendu le bâton pour pousser le disque en sa direction.

Mitchell Stephens du Canadien a été stoppé en échappée en milieu de période.

 

Pitlick a porté le coussin du club montréalais à 3-1 à 14:49 en deuxième période. Il a touché la cible d’un tir sur réception, sur une passe de Jesse Ylonen.

Peu avant, l’attaquant Ridly Greig, des Sénateurs, avait bloqué un tir pour la troisième fois du match.

Seulement 1:06 après le but de Pitlick, Pinto a diminué la marge à un seul filet, à la suite d’une mise au jeu gagnée par Ottawa.

Barron a riposté à 10:33 au troisième vingt, d’un tir des poignets du cercle gauche.

Les Sénateurs ont corsé les choses une fois de plus — à peine 20 secondes plus tard. Motte a profité d’un revirement pour refiler à l’embouchure gauche à Joseph, qui a déjoué Primeau.

« C’est décevant que nous n’avons pas profité du but de Justin pour resserrer l’étau », a observé Pitlick.

Pinto a ensuite ramené tout le monde à la case départ à 14:40, alors que Matheson était au cachot pour avoir retardé le match.

Il a complété un bel échange à trois avec Claude Giroux et Derick Brassard.

À voir en vidéo